Tribune - L’arrivée de la génération Z dans le monde du travail, par Alexandre Diard, MonPortailRH


Le lundi 28 septembre 2015 | Conseil SIRH
Tribune - L’arrivée de la génération Z dans le monde du travail, par Alexandre Diard, MonPortailRH

Vous venez à peine d’intégrer la génération Y, que voici déjà la génération Z – celle composée de personnes nées entre 1995 et 2000 – en train de débarquer sur le marché du travail… Alors qu’aujourd’hui, les sociétés sont encore souvent gérées par la génération X et manager par la génération Y, quelles sont les clés pour bien intégrer cette génération Z et surtout la retenir au sein d’une entreprise ?

Certains critères de leur personnalité sont à prendre en compte… 68,5 % de la génération Z qui arrivent sur le monde du travail se voit ainsi travailler à l’étranger, 72 % souhaitent avant tout s’accomplir et être fiers d’eux-mêmes, 47 % aimeraient créer leur propre entreprise et 25 % de cette génération choisiraient uniquement leur futur emploi pour son aspect « fun ».

Une identité propre

La génération Z a une relation à l’entreprise qui est différente de celle de la génération Y car elle attend pour sa part un réel échange avec l’entreprise. Ce n’est pas uniquement l’entreprise qui fournit un emploi, mais il considère plutôt cela comme un échange gagnant-gagnant dans lequel le collaborateur apporte son savoir et ses nouvelles connaissances et les partage avec l’entreprise qui lui fournit en contrepartie un emploi et un salaire, mais se situe au même niveau d’un point de vue hiérarchique. Une façon de voir les choses qui pourront engendrer quelques difficultés d’intégration dans certaines entreprises. En effet, alors que la génération X fonctionne de manière très pyramidale, la génération Z va, quant à elle, chercher à être beaucoup plus horizontale, avoir des circuits de décisions très courts afin de pouvoir aller très vite dans les exécutions.

Un besoin de souplesse

Si la génération Z prône une part d’autonomie et revendique le télétravail, il faut néanmoins prendre garde avec elle à ne pas dépasser certaines limites. Force est en effet de constater que grâce ou à cause du digital, il y a aujourd’hui un décloisonnement qui se réalise entre le travail et les loisirs. Et alors que cette nouvelle génération Z qui arrive sur le marché du travail a pu observer les effets du burn out sur ses aînés, elle est bien décidée aujourd’hui à s’en protéger. Donc si les collaborateurs issus de cette nouvelle génération souhaitent bénéficier d’environnements de travail assez souples et pouvoir travailler de chez eux, certaines règles comme celles de ne pas envahir leur sphère privée sont également essentielles à leurs yeux.

La génération Z : un atout pour l’entreprise

Si son intégration est à prendre avec précaution, elle n’en représente pas moins une valeur ajoutée pour l’entreprise. Bien au contraire… Ses principaux atouts ? Cette génération Z va amener dans l’entreprise une nouvelle façon de travailler et surtout faciliter la digitalisation des entreprises puisqu’elle est née avec Internet.

Qui plus est comme toutes les générations précédentes à débarquer sur le marché du travail, elle est utopiste. C’est donc en faisant sa propre expérience qu’elle parviendra à mieux se rendre compte de la réalité de la vie en entreprise… Il suffit désormais de bien l’appréhender.

A propos de l’auteur :

Alexandre Diard est responsable marketing et communication au sein de MonPortailRH qui propose un livre blanc intitulé « Les 5 astuces pour intégrer et manager la génération Z ». MonPortailRH a aujourd’hui pour vocation d’accompagner les RH, les DRH ou les DG de petites et moyennes structures dans tous leurs processus RH. MonPortailRH est la première plateforme de services RH en SaaS, dédiée aux PME, constituée d’un socle SIRH gratuit, de modules RH à la carte, et de services et contenus continuellement ajoutés.

Transférer cet article à un ami