Forte augmentation des annonces du secteur public sur Internet


Le mardi 30 août 2011 | Site emploi spécialisé
Forte augmentation des annonces du secteur public sur Internet

 

De plus en plus de postes de fonctionnaires sont à pourvoir sur Internet ! En France, le nombre d’offres a augmenté de 21 % en 2010, selon les résultats d’une étude dévoilée cet été par Monster, en partenariat avec Acteurs publics.

 

Les collectivités territoriales, la fonction hospitalière, les entreprises publiques… Plus de 60 000 offres de postes de fonctionnaires ont été publiées sur la Toile, l’an dernier en France. Soit une hausse de 21 % par rapport à 2009, d’après la dernière étude Monster-Acteurs publics. Ces résultats confirment plusieurs tendances. En Europe, l’hexagone est le pays où le nombre d’annonces dans l’emploi public augmente le plus. Au classement, la France arrive deuxième, derrière le Royaume-Uni. Des Anglais loin devant, avec plus de 150 000 annonces publiées l’an dernier dans le secteur. Dans les autres pays européens, les chiffres sont stables ou en recul. L’Allemagne est reléguée sur la troisième marche du podium. 

Changement des mentalités

Pourquoi cette augmentation en France ? Monster, le leader mondial de la gestion de carrière et du recrutement en ligne, l’explique par un changement des mentalités. Guillaume Pontnau, directeur du Pôle Secteur Public, met en avant une « affinité de plus en plus évidente des employeurs de la fonction publique avec Internet, mais aussi une part accrue dans leur recrutement de personnes venues du secteur marchand, à l’image des métiers liés à l’informatique et aux nouvelles technologies ». Plusieurs portails sont aujourd’hui dédiés à ce domaine d’activité : Public-RH.fr, Emploipublic.fr, emploi-collectivites.fr ou Monster Public. Autre explication : les réformes administratives encouragent la mobilité des fonctionnaires. 

Les hôpitaux en retard

L’utilisation du Web n’est pas la même dans toute la fonction publique. Les hôpitaux sont en retard, ils ont encore peu recours à Internet pour attirer de nouveaux candidats. Sur ce constat, le ministère de la Santé a lancé en juin 2010 Hospimob.fr. Le site offre près de 1 000 postes aux personnels travaillant dans un établissement public de santé, social ou médico-social. Autre plate-forme, la bourse de l’emploi du Centre National de Gestion (CNG) des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière met en ligne les postes vacants. Quid de la fonction territoriale ? « Elle monte en puissance, précise Guillaume Pontnau, à l’exception peut-être des conseils régionaux. »

 

Priscilla Reig

 

 

Transférer cet article à un ami