Cinq bonnes raisons de participer au salon de recrutement Handi2day


Par Aurélie Tachot | le lundi 29 juin 2015 | Site emploi spécialisé
Cinq bonnes raisons de participer au salon de recrutement Handi2day

Dédié aux candidats en situation de handicap, Handi2day est l’un des rares salons de recrutement en ligne à avoir tirer son épingle du jeu. Pas encore inscrit à la 10e édition, qui se déroulera du 26 au 30 octobre prochain ? Voici cinq bonnes raisons d’envoyer son formulaire de participation, avant la fin des inscriptions ce vendredi.

1. Un volume important de candidatures

La 10e édition du salon Handi2day espère réunir, du 26 au 30 octobre 2015, 70 000 candidats en situation de handicap, dont 59 % titulaires d’un Bac+2 minimum. Au total, ce sont plus de 10 000 offres d’emploi qui seront diffusées dans tous les secteurs d’activité, notamment la grande distribution, l’agroalimentaire, l’informatique, la banque, le transport… Cette année, une centaine d’entreprises devraient répondre à l’appel du portail Handicap.fr et de la société Job2day, à l’origine de l’événement. Parmi les nouveaux participants, citons KPMG, Carrefour, Eram et Compass Group.

2. Des entretiens de recrutement en ligne

Pas besoin de se déplacer pour entrer en contact avec les candidats potentiels ! Le salon Handi2day est un salon de recrutement 100 % online, également accessible depuis les terminaux mobiles. Concrètement, cela signifie que les chargés de recrutement peuvent mener les entretiens d’embauche tout en restant à leur poste, grâce au téléphone et à l’outil de discussion instantanée. "Nous leur mettons également à disposition un système de planning interactif qui leur permet d’organiser les entretiens avec les candidats présélectionnés", explique Lucie Caubel, co-fondatrice du salon.

3. Un village dédié aux PME et ETI

Afin d’aider les petites sociétés, qui créent la majeure partie des emplois en France, à répondre à leurs obligations légales en matière de handicap, le salon Handi2day propose, depuis sa précédente édition en avril dernier, un espace virtuel entièrement dédié aux PME et ETI. En octobre, une quarantaine de petites entreprises devraient ainsi proposer leurs opportunités d’emploi, notamment Eras Ingénierie. A noter que ces PME pourront recevoir l’appui d'un cabinet de recrutement tout au long du cycle de l’embauche, de la présélection des candidats au reporting argumenté.

4. Une marque employeur valorisée

En s’inscrivant à Handi2day, qui est le salon en ligne brassant le plus grand nombre de candidatures, les entreprises bénéficient d’une visibilité importante sur la thématique du handicap, via toutes les actions de communication externes mises en place à l’occasion de l’événement (spots TV, radio, web…) Un coup de projecteur essentiel pour les organisations de plus de 20 salariés qui doivent faire face à deux défis pas toujours compatibles : dénombrer au moins 6 % de travailleurs handicapés au sein de leurs effectifs et faire face au faible niveau de qualification des personnes handicapées.

5. Sensibiliser les équipes RH

L’équipe d’Handi2day a construit son package d’inscription (à partir de 1500 euros en moyenne pour les PME) de sorte que "les sociétés puissent faire participer autant de personnes qu’elles le souhaitent", souligne Lucie Caubel. En plus des responsables des missions handicap et des chargés de recrutement, les managers peuvent donc également participer à l’opération on-line et mener des entretiens  via téléphone ou tchat. De fait, s’il est habilement relayé en interne, cet événement constitue "une excellente opportunité de sensibiliser les équipes RH comme opérationnelles", précise-t-elle.

Transférer cet article à un ami