SuccessFactors : une solution aussi adaptée aux PME ?


Par Gaëlle Fillion | le mercredi 28 août 2013 | SIRH SaaS
SuccessFactors : une solution aussi adaptée aux PME ?

L’éditeur américain de solutions RH en cloud et le cabinet de conseil Arago organisaient récemment un petit-déjeuner autour des leviers technologiques d’alignement des RH sur la stratégie globale des entreprises. Pour témoigner, les hôtes avaient convié Anne Pease, DG de Numen : un groupe familial de 1000 salariés spécialisé dans l’externalisation de documents sensibles. Un choix loin d’être anodin.

Une solution pour les grands et les petits

Si, en Europe, SuccessFactors est plutôt perçue comme une solution SaaS dédiée aux grands comptes, il semblerait que les PME fassent elles aussi partie du tableau de chasse de l’éditeur, racheté par SAP fin 2011. Suite à une récente croissance externe, qui a changé le visage du groupe tant en termes d’échelle que de métiers, Numen vient de terminer le déploiement de SuccessFactors, avec l’aide d’Arago, un intégrateur 100 % dédié à cette solution. "Nous devions nous assurer que les nouveaux objectifs du groupe soient compris et mis en œuvre par toutes les filiales. Pour cela, nous avions besoin d’un outil de pilotage capable de mesurer nos performances. Il nous fallait par ailleurs professionnaliser notre fonction RH" explique Anne Pease. La holding chapeaute en effet des entités aux cultures diverses et aux niveaux de maturité variables, faisant cohabiter par exemple le monde de l’imprimerie et de la dématérialisation de patrimoine administratif. Trois modules SuccessFactors ont ainsi été choisis en janvier dernier : la gestion de la performance, des objectifs et l’outil collaboratif ‘Profil Employé’. 3 mois et demi plus tard, le dispositif était opérationnel.

Condition sine qua non : une organisation exemplaire

"L’outil SuccessFactors est le même, qu’il soit utilisé par Numen ou par la Société Générale" assure Jean-Christophe Peaudeau, Directeur associé d’Arago Consulting. Avant de se lancer, Numen avait toutefois pris ses précautions. "Nous avions un cahier des charges clair, des workflows établis et une équipe RH dédiée" précise Anne Pease. Autre facteurs de succès évoqués par le groupe : l’implication de la direction et la communication interne auprès des salariés. Résultat : "L’outil est convivial. Il a renforcé le sentiment d’appartenance, même si son degré d’appropriation varie selon les entités" constate la DG. La première campagne d’entretiens annuels s’est déroulée avec succès, frôlant les 100 % de retour. En parallèle, le groupe est en train de décliner la mise en place du suivi trimestriel des objectifs dans ses différentes filiales. Prochaine étape pour le groupe : s’attaquer au chantier formation, notamment à travers la mise à plat d’un référentiel emplois et compétences.

Transférer cet article à un ami