Retour d’expériences : l’utilisation du module «  Workforce Analytics » de SuccessFactors chez SAP


Le mardi 18 juin 2013 | Publi-reportage - SIRH SaaS
Retour d'expériences : l'utilisation du module " Workforce Analytics" de SuccessFactors chez SAP - D.R.
SAP n’hésite pas à boire son propre champagne. Le groupe a en effet opté pour l’outil cloud de reporting décisionnel « Workforce Analytics » de SuccessFactors, l’éditeur de solutions SaaS qu’il a racheté début 2012. Retour d’expérience d’Helen Poitevin, Senior Program Manager, Enterprise Analytics du groupe SAP



Le module Workforce Analytics pourrait se définir comme un « super tableau de bord ». Il permet en effet aux directions des ressources humaines d’extraire des chiffres stratégiques sur la base de 2000 indicateurs, afin de disposer d’une vue panoramique des performances du capital humain de l’entreprise. Réalisation des objectifs, entretiens d’évaluation, rémunération, etc. Capturées en temps réel et générées sous forme de graphiques, ces nouvelles données apparaissent ainsi comme un solide allié du DRH qui souhaite endosser le costume de business partner. 

Vers plus de décisionnel

SAP a commencé à déployer Workforce Analytics début 2012. Objectif : bénéficier d’un tableau de bord stratégique des RH à l’échelle du groupe, en y intégrant de nouveaux critères. « Auparavant, nous faisions nos analyses des données RH sur Excel, sans avoir le temps de les interpréter. Désormais, on discute du choix des indicateurs stratégiques et pas de la manière dont on va les calculer. On peut enfin donner du sens aux chiffres » se félicite Helen Poitevin. Le module offre également une intéressante fonctionnalité de benchmark qui permet à l’entreprise de situer ses indicateurs par rapport à la moyenne de plusieurs centaines d’autres entreprises utilisatrices de la solution. « Nous avons pu par exemple comparer notre taux d’attrition avec d’autres sociétés internationales ayant leur siège social en Europe » explique la responsable.

DRH : fournisseur de services


De l’avis de SAP, les utilisateurs sont très satisfaits du nouvel outil, facile à manier. Les DRH peuvent par exemple sauvegarder des filtres pour voir évoluer les indicateurs spécifiques qui les intéressent. Les risques liés à la démographie, l'émergence de nouveaux métiers peuvent ainsi être mieux anticipés… Ils peuvent par ailleurs « pusher » par mail leurs résultats aux managers. Un véritable service offert aux métiers, en somme. « Après un premier réflexe de réticence de la part de ceux qui n’aiment pas les chiffres, les utilisateurs consomment maintenant la solution tout à fait naturellement » conclut Helen Poitevin. Une étape de plus pour le groupe qui entend gérer sa direction des ressources humaines comme n’importe quel autre business.

Transférer cet article à un ami