Podbox lève 1,2 million d’euros et met le cap sur les Etats-Unis !


Le mardi 09 septembre 2014 | SIRH SaaS
Podbox lève 1,2 million d’euros et met le cap sur les Etats-Unis ! - D.R.

La start-up bretonne Podbox, spécialisée dans la synchronisation d’applications SaaS, vient de finaliser une levée de fonds d’1,2 million d’euros auprès de Go Capital, BPI France et LTF Invest. Une somme qui va lui permettre d’accélérer son développement à l’international, notamment aux Etats-Unis, où se concentre l’essentiel de ses clients.

De la vallée de Betton, en Bretagne, à la Silicon Valley, il n’y a qu’un pas que la start-up Podbox s’apprête à franchir ! Lancée en juin 2010 par Antoine Krier, fondateur d’Ubiflow, leader dans la multidiffusion d’annonces immobilières et Dominique Péré, ancien responsable R&D, la société vient de convaincre le fonds d’amorçage de Go Capital, la holding LTF Invest et BPI France, d’investir dans sa solution, qui permet, à l’heure où toutes les données des entreprises sont éparpillées entre différentes applications, de synchroniser plusieurs outils, hébergés en cloud ou sur site.

De futurs bureaux à San Francisco

« Ce tour de table va nous permettre de poursuivre notre développement à l’international. Nous prévoyons, d’ici la fin de l’année, d’installer une filiale à San Francisco, considéré comme le centre névralgique de l’activité cloud, et d’y installer, à moyen terme, une petite équipe commerciale et support », explique Dominique Péré, CEO de Podbox. Si la société vise les Etats-Unis, ce n’est pas seulement pour se rapprocher des éditeurs spécialisés dans le SaaS. Le marché y est également beaucoup plus porteur qu’en Europe. Aujourd’hui, près de 85 % des 50 clients de Podbox sont basés à l’étranger, dont 30 % aux Etats-Unis.

Puisque le service proposé par Podbox permet de coordonner des données entre une cinquantaine d’applications partenaires (Salesforce, Zendesk, Digitaleo…), le segment des RH représente, pour la start-up, un levier de croissance prometteur. « Pour assurer un meilleur suivi de leurs contacts et éviter que leurs informations restent en silo, les responsables RH peuvent, par exemple, relier leur solution de gestion des talents à leur CRM », illustre Dominique Péré. Plutôt que de saisir manuellement les coordonnées d’une nouvelle recrue dans leurs solutions d’onboarding ou de gestion de talents, « ils peuvent également s’appuyer sur l’outil pour effectuer une mise à jour automatique des informations RH dans l’ensemble de leurs applications », ajoute-t-il.

Des données RH fiables et mises à jour

L’atout du service de Podbox, qui a séduit le groupe GDF Suez, c’est qu’il assure une synchronisation toutes les cinq minutes, dans les deux sens, grâce à une cinquantaine de connecteurs que la start-up a développés. A la clé ? Un gain de temps et une meilleure productivité dans la mesure où les professionnels RH s’assurent de travailler avec des données fiables et toujours à jour, quelle que soit l’application dans laquelle ces dernières trouvent leur source. Accessible depuis une interface web, le service est accessible pour les petites entreprises. En France, la solution est disponible à partir de 37 euros par mois pour 2500 transferts entre deux applications.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami