Le marché français des logiciels RH en croissance de 6%


Par Aurélie Tachot | le mercredi 19 février 2014 | SIRH SaaS
Le marché français des logiciels RH en croissance de 6%

La crise économique n’est-elle plus qu’un mauvais souvenir ? Il est encore trop tôt pour le dire. Quoi qu’il en soit, une étude du cabinet Markess démontre que le marché des logiciels et des services IT associés aux RH est en bonne forme. En 2013, les segments du SaaS et de la dématérialisation ont tiré le secteur vers le haut.

Le marché français des logiciels et des services IT associés aux ressources humaines se porte bien. D’après le cabinet Markess, ce dernier pesait 2,1 milliards d’euros en 2013, contre 1,9 milliard en 2012. Sans être euphorique, le secteur a gardé la tête haute avec un taux de croissance annuel moyen de 6 %. Outre les nombreuses fusions et acquisitions des acteurs du secteur ainsi que leur ouverture à l’international qui a donné au marché une nouvelle échelle, plusieurs raisons peuvent expliquer cette bonne forme. "L’an dernier, le SaaS et le cloud ont représenté 290 millions d’euros, soit 13 % du marché. C’est l’un des segments les plus dynamiques avec 21 % de croissance par rapport à 2012", décrypte Sylvie Chauvin, présidente de Markess. Plus jeune, le marché de la dématérialisation a, lui aussi, titillé la curiosité des entreprises. Il pesait déjà 140 millions d’euros en 2013 et "devrait connaître une croissance forte de 30 % en 2014", précise-t-elle.

Des RH acteurs de la performance

D’après une étude menée fin 2013 par Markess auprès de 130 professionnels RH, SIRH et IT, et qui sera présentée lors du salon Solutions Ressources Humaines en mars prochain, 60 % des sondés estiment que la direction générale a de fortes attentes vis-à-vis d’eux pour contribuer à la performance globale de leur entreprise. "La réduction des coûts, la recherche de productivité, l’optimisation de la qualité et le développement du business ont été les axes-clés de performance pour les entreprises en 2013", explique Sylvie Chauvin. Selon l’étude, 69 % des sondés pensent que la gestion des processus RH n’est pas suffisamment optimisée dans les organisations. Deux tiers considèrent que l’architecture SIRH mise en place ne permet pas de répondre aux besoins d’optimisation de la gestion des processus RH. Pour les sondés, tout n’est pas perdu pour autant : les technologies du numérique peuvent répondre à ces enjeux de performance, selon eux. Parmi les dispositifs permettant d’optimiser leurs organisations, ils citent la dématérialisation des documents et des processus RH, les reporting et tableaux de bord, les portails RH ou intranet, l’analyse de données et le workflow.

Un recours souhaité à l’externalisation

D’après l’étude de Markess, les attentes des professionnels RH vis-à-vis du marché ont évolué en 2013. Ces derniers citent la gestion du changement (43 %), la fourniture d’une solution intégrée permettant une gestion globale des RH (42 %) ainsi que l’accompagnement dans la mesure de métriques RH/KPI (39 %) comme principales velléités. A leurs yeux, l’architecture de leur SIRH mérite d’être améliorée. "Environ 45 % des décideurs souhaitent compléter leurs solutions RH de nouvelles fonctionnalités", souligne Hélène Mouiche, analyste senior chez Markess. L’externalisation (via le mode SaaS, l’infogérance applicative, le BPO…) tient également une bonne place dans les réponses citées par les sondés. Sans surprise, le mode SaaS continue d’attirer un nombre croissant d’entreprises. D’ici 2015, une entreprise sur cinq se sera outillée via ce modèle, d’après l’étude.

Transférer cet article à un ami