3 min avec Mélanie Hache-Barrois, Oracle


Par Aurélie Tachot | le jeudi 11 février 2016 | SIRH SaaS

Sur le marché de la gestion du capital humain, et plus spécifiquement sur celui des grands comptes, plusieurs ténors s’affrontent. L’américain Oracle fait partie de ces poids lourds. Créée par Larry Ellison dès 1977, la société, qui mise de plus en plus sur le cloud, a rapidement su s’imposer grâce à une approche totalement intégrée de la gestion talents.

En menant plusieurs acquisitions stratégiques, Oracle est parvenu à muscler son offre dans les ERP (via Peoplesoft), les RH, l’open source… Autant de rapprochements qui ont permis à l’éditeur d’être à la pointe de l’innovation et, in fine, de développer une solution logicielle solide Aujourd’hui, des grands comptes comme Engie et Generali s’appuient sur sa plateforme pour gérer, de manière globale, la carrière de leurs collaborateurs, depuis leur embauche jusqu’à leur départ.

Une stratégie tournée vers l’innovation qui s’est accélérée en 2011 lorsque l’éditeur américain a décidé d’abandonner peu à peu son modèle de licences au profit du cloud. Aujourd’hui, ses applications cloud représentent environ 70 % de son chiffre d’affaires mondial. Sur le segment HCM, la transition vers ce modèle est bien engagée. Au cours de l’année fiscale 2014-2015, l’éditeur a enregistré une croissance de 53 % dans le cloud.

Comment le géant Oracle accompagne-t-il les entreprises vers le cloud ? Avec quels arguments l’éditeur parvient-il à convaincre les grands comptes ? Quels projets mènera-t-il en 2016 ? Les réponses de Mélanie Hache-Barrois, HCM Strategy Director d’Europe du Sud chez Oracle.

Transférer cet article à un ami