2010 : un très bon cru pour les éditeurs de logiciel RH


Le mercredi 16 mars 2011 | Gestion des talents
2010 : un très bon cru pour les éditeurs de logiciel RH

Fin d’année fiscale oblige, les entreprises communiquent sur leurs situations financières. Évolution du chiffre d’affaires, progression sectorielle et trésorerie, le point sur les résultats des principaux éditeurs de solutions RH.

L’année des records pour SuccessFactors

Chez SuccessFactors, les revenus de l’exercice 2010 s’élèvent à 209,4 millions de dollars (environ 150,6 millions d’euros). Ces recettes ont augmenté de 37% en un an. L’éditeur a généré près de 43,4 millions de dollars (31,2 millions d’euros) de trésorerie en provenance de ses activités d’exploitation, contre seulement 15,4 en 2009 (+182%).

Taleo, toujours plus haut

Taleo, le leader des solutions de gestion des talents en mode SaaS, a lui aussi battu ses propres records. Son chiffre d’affaires atteint les 237,3 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 20% sur l’année. Les ventes de logiciels ont dépassé les 199 millions de dollars, soit une progression de 15%.

La bonne santé de Lefebvre Software

Lefebvre Software annonce un chiffre d’affaires global de 33,7 millions d’euros, soit une hausse de 8% par rapport à l’année dernière. Les ventes de licences, véritable cœur de métier de l’éditeur, ont progressé de 12%. Autre point de croissance à souligner : la part du chiffre d’affaires à l’international qui progresse de 11,6% grâce à la bonne santé des marchés italiens et espagnols notamment. Par ailleurs, le C.A. des « services récurrents », qui augmentent de 10,3%, témoigne du développement de l’activité SaaS de l’éditeur.

Meta4 se met au SaaS

Déjà très bien implanté sur le marché du SIRH, Meta4 voulait profiter de 2010 pour se positionner en tant que prestataires de services de Paie et RH avec sa nouvelle offre : Meta4 PeopleNet SaaS. C’est chose faite avec l’acquisition de nombreux clients français et internationaux et une progression de 25% dans le domaine de l’externalisation.

Derrière ces bons résultats de quatre grands éditeurs RH, c’est tout un secteur qui se porte bien. À l’image de Sopra, Oracle, SPA ou HR Access, pour ne citer qu’eux, les grands groupes de la profession affichent tous une progression de leurs chiffres d’affaires.

Sylvain Luneau

Transférer cet article à un ami