Technomedia s’implante dans les pays scandinaves


Le mardi 19 novembre 2013 | Gestion des talents
Technomedia s’implante dans les pays scandinaves - D.R.

Après avoir installé, en 2012, de nouveaux bureaux en Allemagne, l’éditeur canadien spécialisé dans les solutions de gestion des talents, se tourne désormais vers la Norvège, la Suède et le Danemark pour poursuivre son expansion européenne.

Oslo, en Norvège et Stockholm, en Suède accueillent, depuis le mois de septembre, les nouveaux bureaux de  Technomedia. « Même s’il existe, dans des pays scandinaves, quelques acteurs locaux, seule une minorité est aujourd’hui en mesure de proposer aux entreprises une suite unifiée de gestion des talents couvrant l’ensemble des fonctions RH, non des modules localisés par processus », explique Christophe Bergeon, directeur général EMEA. La présence des grands éditeurs internationaux comme SAP, SuccessFactors et Taleo dans cette partie du globe a encouragé Technomedia à se positionner dans les pays nordiques. « La Norvège et la Suède constituent un marché à fort potentiel dans la mesure où les solutions nées des différentes acquisitions sont arrivées en fin de cycle. Les entreprises, qui ont généralement une vision du business à long terme, formulent de plus en plus de désirs de renouvellement », précise-t-il. Le marché des pays scandinaves est tellement mature que l’éditeur prévoit, d’ici la fin de l’année, d’installer de nouveaux bureaux au Danemark, à Copenhague, et de recruter des commerciaux puis, dans un second temps, des consultants pour implémenter ses solutions.

L’Italie et la Russie dans le viseur

Technomedia, qui enregistre près de 300 clients (Groupama, Total, Airbus…) répartis dans plus de 70 pays, devrait continuer son expansion européenne en 2014. « Nous nous intéressons à d’autres pays comme l’Italie, qui est un marché incontournable en Europe. Comme notre suite de gestion des talents est adaptée aux structures multi-processus, nous pensons que les entreprises italiennes présentes à l’étranger pourraient facilement adopter nos outils », explique Christophe Bergeon. Les pays de l’Est comme la Russie sont également en ligne de mire de l’éditeur canadien, présent depuis 1999 en France. En 2014, l’accent de Technomedia sera également mis sur le mobile : l’ensemble de sa suite sera accessible via un environnement dédié depuis tout type de système d’exploitation (Android, BlackBerry…). L’interface utilisateur de sa solution devrait aussi faire peau neuve dès janvier prochain. « La nouvelle version apportera des optimisations majeures dans l’ergonomie et la navigation », confie-t-il.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami