"Job Hopps" facilite le cumul d’emplois à temps partiel


Par Aurélie Tachot | le vendredi 16 mars 2018 | Emploi sur mobile
"Job Hopps" facilite le cumul d’emplois à temps partiel

Quelle belle initiative ! Le groupe aixois Hopps vient d’achever le développement d’une application mobile permettant aux salariés en temps partiel de trouver un second emploi, en CDI, près de chez eux. Un outil digital aussi bien plébiscité par les salariés de la société que ceux d’entreprises partenaires telles qu’O2, Autogrill et Carrefour.

Les éditeurs RH n’ont pas l’apanage des bonnes idées lorsqu’il s’agit d’imaginer des solutions digitales ! La preuve avec Hopps Group. Spécialisée dans la logistique e-commerce et la communication de proximité, la société de 24 000 collaborateurs a dévoilé, il y a quelques jours, une application mobile – Job Hopps – permettant aux salariés en temps partiel de compléter leur temps de travail avec un second poste, lui aussi à temps partiel, en CDI, au sein d’une autre entreprise. Samuel Dewitte, DRH du groupe, est à l’initiative de ce projet à dimension sociale. ʺQuand je suis arrivé à ce poste, j’ai constaté que le turnover de l’entreprise était important : entre 400 et 500 collaborateurs nous quittaient chaque moisʺ, explique-t-il. Après avoir rencontré plusieurs salariés, à commencer par les distributeurs d’imprimés publicitaires de sa filiale Adrexo, le DRH s’est aperçu qu’il était difficile de fidéliser des profils travaillant entre 10h et 15h par semaine. ʺJe suis alors sorti des réflexions RH traditionnelles autour de l’engagement pendant les temps travaillés pour m’intéresser aux temps non-travaillésʺ, précise-t-il. Persuadé que le digital pouvait être au service des problématiques d’emploi, Samuel Dewitte a mobilisé ses équipes (une dizaine de personnes) pour développer, en interne, une application mobile. Trois mois auront suffi aux développeurs de Hopps pour venir à bout de cet outil, qui cartographie les offres d’emploi pour permettre aux mobinautes de géolocaliser leurs recherches.

7000 offres d’emploi en ligne

La particularité de cette application mobile, c’est qu’elle ne diffuse pas uniquement les offres d’emploi à temps partiel du groupe Hopps. Plusieurs entreprises rencontrant les mêmes problématiques que Hopps sur l’attraction et la fidélisation des salariés en temps partiel utilisent gratuitement l’application. Aujourd’hui, Onet, O2, Autogrill et Carrefour plébiscitent d’ores et déjà cet outil. Une liste qui devrait bientôt s’allonger. ʺLa grande distribution semble particulièrement intéressée par notre application. Nous aimerions également accueillir des TPE et PME ainsi que des administrationsʺ, explique Samuel Dewitte. Pôle emploi a également rejoint le mouvement, qui, de part le type de contrat qu’il propose (exclusivement des CDI), participe à la sécurisation de l’emploi. Depuis quelques jours, Job Hopps est d’ailleurs disponible sur la plateforme numérique Emploi Store. Et pour cause : 2,5 millions de français chercheraient, actuellement, un emploi à temps partiel, selon Pôle emploi. Sur les 200 000 à 300 000 emplois non pourvus en France, une grande proportion concernerait également ce type de contrat. Un mois après son lancement, l’application mobile était déjà téléchargée plus de 3500 fois. Environ 1500 personnes avaient, par ailleurs, postulé à l’une des 7000 offres publiées. Si la mayonnaise continue de prendre, Hopps Group n’exclut pas de développer de nouvelles fonctionnalités (CV en ligne, etc.), cette fois-ci de manière payante.

Transférer cet article à un ami