« Avec Hays Job, les candidats postulent directement de leur iPhone », Éric Latty


Le jeudi 25 mars 2010 | Emploi sur mobile
« Avec Hays Job, les candidats postulent directement de leur iPhone », Éric Latty

Fin février, Hays lançait sur le marché français la première application iPhone permettant aux candidats de postuler en ligne. Cette solution innovante a été développée outre-manche par les équipes techniques du cabinet international de recrutement. Son directeur marketing et communication, Éric Latty, revient sur cette toute dernière solution.

Comment cette application a-t-elle été développée ?

Cette solution a été créée en interne, au Royaume-Uni, par les équipes techniques de Hays. L’application en elle-même a mis deux semaines à être développée outre-manche et environ trois semaines pour être intégrée à nos logiciels, répondre à nos tests internes et obtenir la validation d’Apple. En France, il nous a fallu environ un mois pour adapter la solution et effectuer les derniers ajustements techniques. Hays Job est maintenant accessible dans la rubrique Économie et Entreprise de l’App Store ou téléchargeable via le site de Hays.

Facile d’utilisation, permettant d’effectuer des recherches par mots clés : métiers, régions et salaires, cette application donne à tous les candidats la possibilité, d’avoir accès aux 2 000 à 3 000 offres diffusées sur hays.fr. Mais Hays Job possède un atout de plus par rapport aux applications iPhone lancées par des moteurs de recherche telles que RSS Jobs ou la solution « Emploi » d’Indeed. Sa grande innovation est de permettre aux candidats de consulter les offres mais aussi d’y postuler directement de leur iPhone, sans être redirigés sur un site internet.

À quels objectifs répond cette nouvelle application ?

Hays a toujours voulu être un précurseur dans le domaine du recrutement. Avec cette application, nous souhaitons nous démarquer et nous positionner comme le premier acteur du recrutement en ligne. Nous souhaitons également donner plus de visibilité aux annonces de nos clients et toucher davantage de candidats.

Les résultats obtenus au Royaume-Uni nous rendent confiants. D’autant plus qu’au regard des statistiques, après les Etats-Unis, la France est l’un des pays où l’iPhone a fait le plus d’adeptes. Nous espérons donc atteindre le même rendement qu’en Grande-Bretagne, à savoir une moyenne de 1 000 à 2 000 applications téléchargées par mois. Nous attendons d’ailleurs avec impatience la fin du mois de mars pour obtenir les premières statistiques.

Une version recruteur de cette application est-elle à l’étude ?

Sur notre site, les entreprises disposent actuellement d’un espace dédié où elles peuvent accéder à une base de données comprenant en moyenne 250 candidats. Ce sont des personnes en recherche active, rencontrées par nos consultants et qui ont donné leur accord pour que leur profil soit mis en ligne. Une base de données actualisée régulièrement que les recruteurs peuvent consulter via un moteur de recherche par mots clés. C’est un service que l’on pourrait développer par le biais d’une application iPhone, mais pour l’instant rien n’est encore envisagé.

Propos recueillis par Sandrine Guinot

Transférer cet article à un ami