Move Your Buddy renforce les liens entre collaborateurs


Le lundi 09 septembre 2019 | Bien-être au travail
Move Your Buddy renforce les liens entre collaborateurs - D.R.
Développer la cohésion d’entreprise : tel est l’objectif de l’application Move Your Buddy. Lancée il y a deux ans, elle fédère les équipes en les aidant à organiser des activités sportives, culturelles ou de loisirs. En permettant aux salariés de connaître leurs collègues de travail autrement qu’autour de la machine à café, la start-up a convaincu La Société Générale, Vinci et Enedis

Les explications de Guillaume Quaetaers, co-fondateur.

Comment est née Move Your Buddy ?

L’application est née d’un constat : je trouvais difficile d’organiser des activités avec mes amis. Aucun outil satisfaisant ne permettait jusqu’ici de créer un événement, gérer les relances, élaborer une liste d’attente… Après avoir rencontré deux développeurs (qui sont devenus mes associés) dans un incubateur, j’ai constaté que la problématique était encore plus importante dans les grandes entreprises. Lorsqu’ils organisaient une activité, les salariés créaient un groupe sur WhatsApp, qui se cantonnait souvent au même service. Pour booster le networking en interne, j’ai donc créé l’application Move Your Buddy. L’idée est née en 2017 mais l’activité commerciale a débuté en 2018 avec nos premiers clients dont Vinci, Enedis et La Société Générale.

Que permet-elle ?

L’application Move Your Buddy permet d’organiser un événement sportif (une session de running…), une sortie culturelle (visite d’une expo…) ou une activité de loisirs (un escape game…), mais aussi de rechercher un prestataire (un coach sportif…), de réaliser le paiement de celui-ci, de créer des listes d’attente et de gérer les éventuels désistements de participants. Aujourd’hui, les activités les plus fréquemment organisées sont celles qui touchent au bien-être, notamment le yoga et le tai-chi. Nous voyons également émerger des déjeuners où la règle est de ne parler qu’en anglais ! Notre modèle économique repose sur un abonnement payé par l’entreprise, dont le prix est de 2 euros par mois et par collaborateur en moyenne. Voyant que notre application pouvait favoriser le bien-être de leurs salariés, certains comités d’entreprises choisissent, en plus, d’abonder les comptes des collaborateurs, en leur octroyant par exemple un crédit de 50 euros à utiliser au sein de notre application. 

Comment l’application va-t-elle évoluer ? 

Nous lançons, en septembre, une offre dédiée aux TPE, PME et freelances. Elle permettra de rompre leur isolement et d’organiser des activités à petits prix en associant les autres entreprises ou travailleurs en freelance de leur quartier. Cette fonctionnalité inter-entreprises de networking sera proposée dans les grandes villes : Paris, Lyon et Rennes. Ensuite, en 2020, nous aimerions réaliser une seconde levée de fonds. Nous avions bouclé un tour de table d’amorçage de 500 000 euros (800 000 euros si on compte les prêts) en 2018 auprès de business angels. Cette prochaine levée de fonds pourrait nous permettre de nous lancer à l’international, où les concurrents avec notre positionnement ne sont pas nombreux. 

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami