Vidéo : "Nous voulons faire de Viadeo le Xing à la française", Thibaut Gemignani, Figaro Classifieds


Par Aurélie Tachot | le vendredi 13 janvier 2017 | Site emploi généraliste

Fin décembre, le tribunal de commerce de Paris annonçait que Figaro Classifieds avait été désigné comme le repreneur le plus crédible de Viadeo. Un mois après avoir repris les actifs du réseau social, Thibaut Gemignani, directeur général du groupe, explique les synergies entre les deux marques. Mais aussi ses ambitions pour l’ex-fleuron de la French Tech.

L’année 2017 commence sur les chapeaux de roues pour Figaro Classifieds ! Il y a quelques jours, la filiale du groupe Figaro CCM Benchmark a reçu l’aval des tribunaux français puis américains quant à sa reprise des actifs de Viadeo, placé en redressement judiciaire en novembre 2016. Son offre, qui comprend le maintien de 78 salariés en CDI et 20 stagiaires ainsi que le développement de la marque sur l’axe de la gestion de carrière, devrait redonner un second souffle au réseau social professionnel, dont la valorisation en Bourse atteignait 171 millions d’euros lors de son introduction en juillet 2014.

En déboursant 1,5 million d’euros pour reprendre les actifs de Viadeo, la société Figaro Classifieds (Cadremploi, Keljob, Explorimmo, Kelformation…), fait un joli coup. Et pour cause : les synergies entre les deux marques sont particulièrement nombreuses, tant sur le plan commercial, que sur le plan des outils de sourcing à destination des recruteurs. D’ici trois mois, Figaro Classifieds, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 65 millions d’euros en 2016 dont 45 millions sur son activité carrières (emploi et formation), le reste étant fait dans l'immobilier, dévoilera les projets qu’il souhaite co-construire avec Viadeo.

En attendant cette première échéance, Thibaut Gemignani, directeur général de Figaro Classifieds formule de belles ambitions pour Viadeo en France, notamment en régions. Pourquoi le leader français des annonces classées sur Internet, qui embauche 330 collaborateurs, s’est-il offert le réseau social aux 11 millions de membres ? Quelles synergies existe-t-il entre les deux marques ? Comment souhaite-il faire évoluer le modèle économique de Viadeo ? Sur quels segments de marché l’accent sera-t-il mis ces prochaines années ? Les réponses en images !

Transférer cet article à un ami