3 min avec Philippe Deljurie, Meteojob


Par Aurélie Tachot | le vendredi 27 novembre 2015 | Site emploi généraliste

Il y a quelques semaines, Meteojob créait la surprise en étant le seul jobboard français présent à l’événement HR Tech World Congress ! Une participation hautement stratégique pour le site emploi qui, après avoir bâti sa réputation sur sa technologie de matching, rêve de faire ses premiers pas à l’international…

Lancé en 2007 alors que le marché de l’emploi était atone, Meteojob occupe désormais une place de choix sur le marché des jobboards. Son succès, il le doit essentiellement à son algorithme de matching propre aux sites de rencontres, qui permet de rapprocher les profils décrits dans les offres d’emploi des profils renseignés par les candidats eux-mêmes.

L’année 2015 n’a pas fait exception à la règle pour Meteojob, qui a non seulement convaincu plus de 500 nouveaux clients mais a également réussi à gagner plus d’un million de visiteurs uniques chaque mois. En accélérant sur un autre marché – celui de la formation –, le site a également remporté le pari de diversifier ses revenus. Autant de résultats qui permettent au site emploi, qui diffuse plus de 50 000 annonces, d’envisager une croissance comprise entre 30 et 40 % en 2015. Et qui lui permettent de se tourner vers la scène internationale, notamment vers quatre pays, jusqu’ici restés secrets.

Quelle est l’ambition de Meteojob sur le marché de la formation ? Comment son offre de matching va t-elle être enrichie ? Quels chantiers le site emploi mènera-t-il en 2016 ? Les réponses de Philippe Deljurie, co-fondateur de Meteojob.

Transférer cet article à un ami