Vidéo - Petit-déjeuner Exclusive RH : Central Test dévoile son dernier outil d’évaluation


Par Aurélie Tachot et Sophie Tesson | le jeudi 27 juin 2013 | Mobilité interne

Central Test, expert dans l’évaluation du capital humain, a profité d’un petit déjeuner organisé le 13 juin par Exclusive RH, pour présenter un nouvel outil qui permet d’évaluer les intérêts professionnels des collaborateurs souhaitant faire évoluer leur parcours de carrière.

La mobilité interne est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Pour autant, il est toujours aussi difficile, pour les entreprises, de l’accompagner par le biais d’outils."Lors d’un recrutement ou d’une mobilité, les professionnels RH sont assaillis par toutes sortes de stéréotypes qui touchent à leur objectivité. Quel que soit le degré de vérité, ils sont influencés par ces croyances et cela impacte leur choix d’affectation", précise Patrick Leguide, fondateur de Central Test.

Une immersion virtuelle

Pour aider les entreprises à avoir une approche multi-indices, l’éditeur vient de développer Immersion, un inventaire d’intérêts professionnels. Tel un serious game, "cet outil propose aux collaborateurs un parcours d’intégration dans une entreprise virtuelle", indique Céline Jouffray, responsable formation et consulting. L’enjeu ? Analyser leurs préférences professionnelles et révéler leurs potentiels d’évolution. Après s’être virtuellement immergé dans les différents services de l’entreprise afin d’y découvrir le panel de métiers qu’elle offre, le collaborateur est invité à répondre à un questionnaire composé de 62 questions. Par exemple : "A votre arrivée au département marketing, que préférez-vous faire : contacter les journalistes ou générer des idées de slogan ? " ; "Etes-vous plus à l’aise pour interagir avec les gens ou créer du contenu original ? "
A l’issue de cette étape, l’outil analyse les réponses du collaborateur et les confronte aux intérêts professionnels issus de la typologie RIASEC (réaliste, investigateur, artiste, social, entreprenant, conventionnel) qui repose sur l’hypothèse selon laquelle le choix d’un métier constitue une extension de la personnalité d’un individu. Cette analyse aboutit à un bilan détaillé mettant en adéquation le profil avec 80 catégories de métiers."Le questionnaire fait ressortir deux intérêts prédominants. Un collaborateur qui aurait pour intérêts entreprenant et conventionnel et qui cumulerait donc des qualités de décideur et un esprit méthodique pourra s’épanouir dans un poste de DAF", illustre-t-elle. Enrichi de graphiques, le bilan est enfin envoyé au professionnel RH, préalablement formé à la méthode, et au collaborateur. Ils pourront alors organiser un débriefing afin de confronter les résultats obtenus avec d’autres outils (tests d’aptitude, de personnalité…)

Un outil d’aide à l’orientation

En plus d’être ludique, l’outil Immersion, accessible via une connexion Internet, présente l’avantage de laisser la spontanéité du collaborateur s’exprimer. "L’utilisateur peut répondre librement par rapport à ses préférences, sans être stimulé par l’atteinte d’un but précis", explique Céline Jouffray. En seulement 15 minutes, le salarié peut ainsi mieux identifier ses préférences professionnelles. Avec l’aide du professionnel RH, il confirme ses choix d’orientation et, a fortiori, dessine précisément sa future trajectoire au sein de l’entreprise.

 

Transférer cet article à un ami