3 min avec Jérémy Lamri, Le Lab RH


Par Aurélie Tachot | le mercredi 31 août 2016 | Logiciel RH

Pour accélérer la transformation digitale des entreprises, Jérémy Lamri et Boris Sirbey ont lancé, en juin 2015, Le Lab RH : une association dont l’ambition est de promouvoir les outils RH auprès des organisations en quête d’innovations. Plus d’un an après, le consortium de start-up est devenu un point névralgique sur le marché : il regroupe près de 200 membres.

L’année scolaire a été intense pour Le Lab RH. En l’espace d’un an, l’association loi 1901, qui délivre plusieurs prestations de conseils, a généré une traction exceptionnelle auprès des entreprises souhaitant s’emparer des nouveaux enjeux liés à la transformation digitale. En se positionnant comme un laboratoire d’innovation RH, Le Lab RH a, par exemple, réussi à convaincre plus de 180 start-up spécialisées dans les RH (Unow, Keycoopt…), une vingtaine de grands groupes (Microsoft, Manpower…) mais aussi des partenaires publics, des entités de recherche, des écoles...

Grâce à un lancement réussi, Le Lab RH aborde sa seconde année d’existence avec panache. En plus de créer un incubateur de start-up, l’association de 11 salariés devrait tisser plusieurs partenariats. D’abord avec Talentsoft, pour créer une API qui permettra aux entreprises de bénéficier d’intégrations vers les outils des start-up. Puis avec l’ESCP, dans le cadre d’une formation continue dédiée à l’innovation RH, qui verra le jour en mars. Autant de projets qui devraient aider l’association à devenir un pôle mondial privé de compétitivité pour l’innovation RH et l’intelligence collective.

Quel bilan Le Lab RH dresse-t-il de sa première année d’exercice ? Quelles initiatives ont déjà vu le jour grâce au consortium de start-up ? Quels nouveaux projets l’association s’apprête-t-elle à mener ? Les réponses de Jérémy Lamri, président du Lab RH.

Transférer cet article à un ami