3 min avec Frédéric Leclerc, EMEA Channel Sales Manager de Saba


Par Aurélie Tachot | le mercredi 03 juin 2015 | Gestion des talents

Présent en Europe depuis 2000, l’éditeur américain Saba édite une plateforme cloud de gestion des talents au sens large. Plébiscitée par un nombre croissance d’entreprise, sa suite unifiée Saba Cloud ne cesse de s’enrichir de nouveaux modules, tous en phase avec les usages des collaborateurs sur les réseaux sociaux.

Encore méconnu sur le marché français, l’éditeur Saba fait figure d’incontournable aux Etats-Unis. Sa particularité ? Sa suite unifiée de gestion des talents, qui dispose d’une forte dimension sociale, couvre un large spectre d’activités RH, du recrutement à la formation, en passant par la gestion des performances, la planification des effectifs, la succession et la rémunération. Un positionnement qui lui permet de revendiquer plus de 2200 clients dans le monde, essentiellement des grands comptes. En France, une quarantaine d’entreprises s’appuient sur sa plateforme cloud, notamment Renault-Nissan, Virbac et le Ministère de l’Education Nationale.

Racheté par la société d’investissement privée Vector Capital il y a quelques semaines, l’éditeur historique de LMS s’est fixé un objectif ambitieux : occuper la place de leader sur le marché de la gestion des talents. Une volonté qui devrait se traduire dans sa feuille de route, inspirée par les plus grandes tendances RH actuelles, notamment l’intelligence prédictive et l’analyse des datas. En 2015, la société cotée en bourse, qui dispose d’une équipe de 15 collaborateurs en France, espère surprendre la sphère RH avec, notamment, le lancement d’un outil de benchmarking, comme l’explique Frédéric Leclerc, EMEA Channel Sales Manager de Saba.

Transférer cet article à un ami