3 min avec Yves Loiseau, Textkernel


Par Aurélie Tachot | le vendredi 08 janvier 2016 | Logiciel de gestion de candidatures

Depuis son lancement en 2001, Textkernel ne jure que par une chose : la data RH. En s’appuyant sur des technologies sophistiquées, la société néerlandaise, qui emploie une armée de data scientists, développe des logiciels d’extraction de données, de matching sémantique et de sourcing favorisant la rencontre entre l’offre d’emploi et la demande.

Extraire et interpréter de gros volumes de données RH : tel est le crédo de Textkernel. Spécialisée dans les technologies de recrutement sémantique, la société, qui a vu le jour au sein de trois universités des Pays-Bas et de Belgique, édite plusieurs outils, qui s’adressent tantôt aux entreprises et aux structures institutionnelles, tantôt aux jobboards et aux éditeurs SIRH. Sa renommée, la société la doit à Jobfeed, l’une des plus grandes bases de données d’offres d’emploi en ligne du marché.

La gamme d’outils de Textkernel (Extract, Search, Match…) est tellement prometteuse qu’elle a récemment attiré le groupe américain CareerBuilder. En juillet 2015, ce dernier a décidé de mettre la main sur la société néerlandaise en acquérant une majoritaire de son capital. Un rapprochement qui permet aujourd’hui à l’éditeur, qui est basé à Amsterdam, de renforcer ses équipes dédiées à la R&D, le nerf de la guerre pour une entreprise autant tournée vers la technologie et d’accélérer son développement à l’international.

Quelle est la stratégie de Textkernel suite à son rachat par CareerBuilder ? Quels objectifs la société s’est-elle fixée pour 2016 ? Quel regard porte-t-elle sur les technologies du Big et du Smart Data, qui, sur le papier, promettent monts et merveilles ? Les réponses d’Yves Loiseau, Business Manager, en charge de l’Europe du Sud chez Textkernel.

Transférer cet article à un ami