4 min 30 avec Albert Ifrah, responsable des solutions HCM Europe chez SAP


Le vendredi 16 mai 2014 | ERP

SAP fait sa révolution. Ce champion mondial du progiciel hébergé est en pleine mue cloud. Un changement de modèle très délicat à mener. Un défi à la fois commercial, technique et humain. Pour y parvenir, SAP a déboursé 3,4 milliards de $ pour racheter SuccessFactors fin 2011. SAP réussira-t-il cette mutation ? Albert Ifrah nous donne les premiers éléments de réponse.

Même si SAP a fait toute sa réputation sur le logiciel hébergé, cet éditeur a pris la vague du cloud. Les derniers résultats publiés témoignent bien de ce virage. Sur le premier trimestre 2014, l'activité Cloud a bondi de 38% à périmètre constant, tandis que les revenus issus des licences ont augmenté de 9%. Le cloud reste toutefois très minoritaire dans les revenus de SAP. En 2013, Le cloud a  représenté 1,1 milliard d’euros sur les 16,2 milliards de CA global.

SAP doit ainsi réussir à fortement développer son activité cloud sans pour autant négliger ses services on premise. La base installée de clients est immense et leurs besoins sont très spécifiques. Les éditeurs pur SaaS comme Workday n'ont pas cette problématique.

La stratégie de SAP est donc claire : accompagner ses clients dans leur migration cloud à leur rythme, en leur faisant profiter du meilleur des deux mondes. Le moteur de paie cloud de SuccessFactors vient ainsi de SAP HCM on premise.

Albert Ifrah, responsable des solutions HCM Europe chez SAP, revient pour nous sur l'année 2013 de SAP pour son offre HCM et nous éclaire sur les grandes tendances qui structureront le marché demain.

Transférer cet article à un ami