UponJob: recruter par le challenge


Par Anna Massé | le mardi 18 septembre 2012 | Test de recrutement
UponJob: recruter par le challenge

Lancé en juin, le site web UponJob propose aux RH de mettre directement les candidats à l‘épreuve en leur soumettant un test dès le premier contact.

Le principe est simple, sur la plateforme UponJob chaque entreprise peut créer son annonce sous forme de « challenge » : après une brève description du poste, 5 questions sont posées au candidat visant à le mettre en situation. « Nous avons voulu proposer un outil de recrutement tourné vers l’avenir plutôt que sur les CV et l’expérience » explique Romain Goby, président d’UponJob. Ce type de recrutement serait justifié par  l’évolution des métiers, de plus en plus hybrides. « On n’a plus de portrait robot pour le candidat idéal. C’est donc par la mise en situation qu’on va déceler les meilleurs ». Dans ce cadre, UponJob s’adresse davantage à des candidats jeunes, pour des postes allant de stagiaire à collaborateur junior.

Une solution simple

L’inscription se fait en ligne, il suffit ensuite de remplir les champs. Le premier challenge est offert, par la suite ils sont facturés de 299€ à 399€, suivant le nombre de crédits achetés. Les « bonnes pratiques sont expliquées sur le site : l’annonce doit être la plus transparente possible, les questions pertinentes et concrètes. Pour les gros clients un accompagnement sur mesure est prévu. Chaque candidature sera notifiée par email au recruteur. Pour se faire connaître, UponJob, qui reçoit actuellement 15000 visiteurs par mois, a également délégué des « ambassadeurs » étudiants dans les écoles. Le site garantit un minimum de deux candidatures sérieuses, sans quoi le challenge est remboursé.

Premiers retours positifs

Depuis son ouverture, Uponjob compte une cinquantaine de challenges pour lesquels 5-6 candidatures en moyenne ont été postées.  Un volume de réponses qui peut paraître faible, mais qui pour Romain Goby correspond à la stratégie du site. « Ce sont des candidatures en adéquation avec le poste. Nous ne sommes pas dans une logique où on élimine les candidats, mais où l’on choisit les meilleurs ». Le recruteur obtient une shortlist destinée directement aux entretiens. La moitié des postes annoncés sur le site ont été pourvus, le reste est en court. D’après le président deux points seraient particulièrement appréciés des recruteurs : la pertinence des candidatures et l’implication du candidat dans le processus de recrutement. « Il est davantage acteur, cela change son rapport à l’entreprise ». A moyen terme UponJob désire développer les fonctionnalités de gestion du site, un changement qui sera nécessaire à mesure de l’augmentation du nombre de challenges par entreprise.

Transférer cet article à un ami