« Les dirigeants embarquent aussi des illusions cognitives dans leur jugement », Fanny Cregut, Formadi


Le mardi 02 juillet 2013 | Test de recrutement
« Les dirigeants embarquent aussi des illusions cognitives dans leur jugement », Fanny Cregut, Formadi - D.R.

Formadi, organisme de formation et de conseil auprès des dirigeants et des responsables, organisent, en octobre et décembre prochains, deux séances de formation intitulées « Prise de décision : dirigeants et responsables, apprenez à déjouer les illusions cognitives ». Animé par un sociologue, ce stage aura pour objectif d’aider les participants à comprendre les mécanismes de la prise de décisions et ainsi améliorer leur jugement. Fanny Cregut, responsable commerciale et marketing chez Formadi, nous présente cette formation.

Pouvez-vous nous présenter la formation « Prise de décision : dirigeants et responsables, apprenez à déjouer les illusions cognitives » ?


Ce stage de deux jours, animé par le spécialiste français des biais cognitifs, Gérald Bronner, porte sur la prise de conscience des illusions cognitives qui contaminent les prises de décision et la façon d’améliorer son jugement. La première journée, intitulée « L’empire de l’erreur », portera sur les illusions d’optique et l’impact des biais cognitifs sur les décisions managériales, stratégiques et sur l’arbitrage entre les projets, entre les solutions connues et les solutions incertaines. Des tests seront proposés aux participants sur quelques biais cognitifs typiques, puis la prise de conscience passera par des questionnements concrets, tels que, par exemple, comment fixer des objectifs sans contaminer son jugement ou comment prévoir l’avenir avec prudence ? La deuxième journée sera, quant à elle, plutôt axée sur des techniques de debunking, c’est-à-dire comment apprendre à identifier et déjouer les biais cognitifs.

A qui s’adresse cette formation ?

Elle s’adresse à toute personne amenée à prendre des décisions managériales et stratégiques :
des dirigeants d’entreprise, directeurs généraux, responsables, directeurs de ressources humaines, directeurs d’usines…

Quel est l’objectif de cette formation et que pourront en tirer les participants ?


L’objectif est de démontrer que l’esprit humain est un outil fabuleux, mais qu’il peut aussi nous tromper à tout moment. Grâce à ce stage, les participants pourront prendre conscience des biais cognitifs qui contaminent leurs prises de décisions, identifier les situations qui s’y prêtent, apprendre des techniques pour les déjouer et donc améliorer leur jugement. Après avoir identifié les grandes figures de l’erreur de jugement, le stagiaire apprendra comment mettre à distance l’attraction qu’elles peuvent exercer et à reconnaître également les situations où il doit accepter d’investir le temps et l’énergie mentale nécessaires pour prendre la bonne décision.

Quels mécanismes de la pensée peuvent gêner la prise de décision d’un décideur ?


Implicitement en fait, comme tout être humain, les dirigeants embarquent des illusions cognitives dans leur jugement et leurs prises de décision. Ce sont des erreurs universelles qui contaminent l’esprit, comme la surestimation de son intuition, la surestimation des faibles probabilités ou encore la surestimation des coûts par rapport aux bénéfices. Dans une entreprise, ces erreurs de jugement peuvent évidemment avoir un coût humain et économique assez conséquent.
La formation « Prise de décision : dirigeants et responsables, apprenez à déjouer les illusions cognitives ». se déroulera les 10 et 11 octobre et 10 et 11 décembre 2013 à Paris.

www.formadi.com

Stéphanie Marpinard

Transférer cet article à un ami