Le groupe Colas mobilise ses stagiaires autour du 7e art


Le jeudi 19 juillet 2012 | Marque employeur
Le groupe Colas mobilise ses stagiaires autour du 7e art

Depuis le 18 juin, l’opération « THE stagiaire » joue les agitateurs dans les filiales du groupe Colas. Avec caméra ou téléphone portable, les 800 stagiaires de l’été sont invités à dévoiler LEUR vision de l’entreprise dans ce concours de cinéma inter-écoles. Une manière pour Colas de séduire leurs futurs managers.

 

Pour une première tentative, le groupe Colas, spécialisé dans la construction et l’entretien des infrastructures de transport urbain et interurbain, a vu les choses en grand. Pour mobiliser ses 800 stagiaires jusqu’au 1er septembre, l’entreprise a mis en place un concours de cinéma à grande échelle avec jury, vote du public et remise de prix. Les récompenses ont de quoi mobiliser le plus récalcitrant des stagiaires. Qui ne ferait pas un petit effort pour voir la cérémonie des Oscars à Hollywood, découvrir le festival Sundance à Salt Lake City ou assister au festival de Cannes, à la Mostra de Venise, à la Berlinale ?

 

Métier en tension

 

Mais pourquoi avoir opté pour un concours de cinéma ? « Nous cherchions quelque chose de ludique, de culturel et d’artistique. Cela nous plaisait d’amener les stagiaires sur ce terrain-là. Le métier d’ingénieur a une forme de créativité innovante mais plutôt tournée vers la technique et la science », précise Cédric Mendès, responsable du recrutement pour le groupe Colas. Pour l’entreprise qui recrute déjà 80 % d’anciens stagiaires parmi ses cadres débutants, attirer cette jeune population est presque une nécessité. « Historiquement, nous avons toujours recruté beaucoup de débutants. Les managers travaux sont des profils très difficiles à recruter, c’est un métier en forte tension », fait remarquer le responsable.

 

D’où l’intérêt d’une telle initiative qui permet non seulement d’inciter certains stagiaires à postuler chez Colas une fois le diplôme en poche mais aussi d’attirer d’autres stagiaires qui n’auraient pas forcément choisi l’entreprise sans l’opération cinéma. Si par la même occasion, davantage de femmes se présentent à la porte du groupe, l’opération aura comblé toutes les attentes. « Elles représentent aujourd’hui 18 % de nos effectifs, ce qui correspond au pourcentage de formation dans le BTP », signale Cédric Mendès.

 

Fédérer de filiale à filiale

 

Au-delà de la compétition entre écoles, le concours devrait également créer une petite compétition en interne entre les différentes filiales du groupe. « Quelque part, l’opération mobilise également les collaborateurs. Chaque filiale aura à coeur que son nom soit cité dans les nominés », indique Cédric Mendès. Dans le but de fédérer un maximum, un large dispositif de communication a été mis en place, notamment à travers le site www.thestagiairecolas-lefilm.fr et ses dérivés Facebook, Twitter et Youtube. Après le dépôt des vidéos, un jury devra sélectionner les 30 meilleures. Les créations seront ensuite soumises au vote des internautes avant la cérémonie des Golden Roads prévue le 11 octobre. D’ici là, la compétition fait déjà rage sur les chantiers et dans les bureaux.

 

 Aurélie Le Caignec

 

A lire aussi :

Cadremploi joue avec Instagram

La Société Générale s'active sur Facebook

Transférer cet article à un ami