3 minutes pour vérifier les compétences bureautiques d’un candidat


Par Gaëlle Fillion | le mardi 28 mai 2013 | Test de recrutement
3 minutes pour vérifier les compétences bureautiques d’un candidat

La start-up TOCoSk spécialisée dans les tests d’évaluation en cloud vient de lancer un nouveau produit « bureautique » principalement destiné aux cabinets de recrutement. Il permet de décharger les recruteurs en donnant la possibilité aux candidats de passer un test complet à domicile… avant de vérifier leurs compétences sur place au cabinet, en un temps restreint.

Fondée en 2010, TOcoSk commercialise depuis fin 2011 une solution qui évalue la maîtrise des trois grands programmes Word, Excel et Powerpoint. Points forts du test ? Il est disponible directement en ligne, sans installation préalable. Il propose par ailleurs des cas pratiques sur les vrais logiciels, sans recours aux QCM ou aux captures d’écran. Intéressant pour mettre un candidat en situation, face à un graphique complexe ou d’un publipostage par exemple. Les tests sont adaptatifs : en fonction des réponses données par le candidat, les questions suivantes s’ajustent à son niveau. Quant au reporting, il est assez complet. Un score permettant de classer et comparer les candidats est complété par une synthèse des actions maîtrisées sur le logiciel et d’une une cartographie détaillée du niveau de compétences.

E-testing sécurisé


En matière de tests bureautiques, les cabinets de recrutement ont deux impératifs : "ils préfèrent ne pas faire les passations complètes dans leurs locaux pour ne pas perdre de temps, mais veulent s’assurer que c’est le candidat lui-même qui a répondu au test" explique Stéphanie Lanternier, co-fondatrice de TOCoSk. La start-up a donc packagé une nouvelle offre combinant une évaluation complète de 30 minutes à effectuer à domicile, complétée par un test de vérification de 3 minutes auquel sera confronté le candidat in situ, face au chargé de recrutement. "Ces tests sont paramétrables en fonction des besoins du client" ajoute Stéphanie Lanternier. Le prix de départ est de 20 € par test. Toutefois, les clients peuvent aussi opter pour des packs ou pour un abonnement à la plateforme.

2 000 tests par mois

L’entreprise propose en effet d’intégrer les tests à sa plateforme cloud. Les clients bénéficient alors du dispositif développé par TOCoSk : le process d’invitations, le reporting, etc. Parmi ses clients, la start-up compte des PME, mais aussi des grandes structures comme le Laboratoire Pierre Fabre, Randstad, Demos ou le cabinet de recrutement canadien Morneau Shepell. Actuellement, TOCoSk commercialise environ 2000 tests par mois. "Notre objectif est d’atteindre 8000 tests mensuels d’ici la fin de l’année" conclut Stéphanie Lanternier.

Transférer cet article à un ami