3 min avec Nicolas Berloty, fondateur de Scoring Line


Le vendredi 23 janvier 2015 | Test de recrutement
3 min avec Nicolas Berloty, fondateur de Scoring Line - D.R.
Lancée en mars 2014 par le fondateur de MisterGoodDeal, la société Scoring Line a réussi à se faire un nom sur le marché de l’évaluation, en plein boom. Alors que le tri des CV est considéré comme une activité chronophage par les recruteurs, la start-up a lancé une solution flexible permettant d’optimiser la présélection des candidats en ligne

Scoring Line a fait une entrée remarquée sur le segment de l’évaluation. Grâce à un coup de pouce de 700 000 euros levés courant 2013 auprès d’investisseurs indépendants, la start-up a lancé, en mars 2014, une solution permettant aux recruteurs d’évaluer, via un questionnaire constitué de mises en situation, les compétences opérationnelles de candidats, en fonction d’un poste proposé. En plus de garantir l’égalité des chances entre les profils, l’outil SaaS permet aux entreprises de gagner du temps dans la présélection des candidats.

Autant d’arguments qui ont convaincu une trentaine d’entreprises : des start-up ayant des besoins de recrutements ponctuels aux grands groupes jonglant avec de gros volumes d’embauche (Viamedis, Europcar, M6…). Et ce n’est qu’un début. Car la société, qui emploie 13 collaborateurs, espère dénombrer 200 à 300 clients d’ici la fin de l’année. Un objectif ambitieux qui va passer par la consolidation de l’outil en marque blanche, le lancement d’une grille d’évaluation apposée aux profils LinkedIn et Viadeo des candidats…

Quelles sont les promesses de l’outil d’évaluation des compétences de Scoring Line ? En quoi se distingue-t-il de ses concurrents du marché ? Les réponses du fondateur de MisterGoodDeal et web-entrepreneur Nicolas Berloty, aujourd’hui à la tête de Scoring Line. 

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami