Digital Transformer repère les ambassadeurs numériques


Le mercredi 16 octobre 2019 | Test de personnalité
Digital Transformer - DR
FuturSkill, la filière formation de Manpower, s’est associée à la start-up TAnu pour concevoir Digital Transformer, une solution sous forme de test qui aide les entreprises à repérer, parmi leurs collaborateurs, de potentiels ambassadeurs numériques. Comment fonctionne cet outil et quelles caractéristiques évalue-t-il ? Eclairage.

Solution d’évaluation pour identifier les ambassadeurs digitaux dans les entreprises, Digital Transformer s’intègre à la plateforme web d’assessment de FuturSkill, une filiale du groupe Manpower. « FuturSkill répond à l’évaluation, la transformation et l’anticipation des compétences. Elle est portée par ASkE, notre plateforme web multi-outils, multi-éditeurs, composée de 80 tests (évaluation des orientations professionnelles, de la personnalité, des compétences, des modes préférentiels d’apprentissage…), qui comprend désormais Digital Transformer », précise Solenn Blanchereau, responsable Innovation et excellence opérationnelle chez ManpowerGroup Solutions. L’outil, qui compile SkillExplorer, un test de personnalité conçu par FuturSkill et un test de culture numérique élaboré par la start-up TANu, jauge à la fois les soft skills et les hard skills des salariés. « Face au développement de la digitalisation, la disparition de certains métiers, la création d’autres, les entreprises doivent être à même d’identifier, en interne, les salariés qui disposent de compétences numériques, mais aussi de comportements et d’aptitudes relationnelles pour les porter », ajoute-t-elle. Via un test sous forme de QCM, dont la durée de passation dure une trentaine de minutes, la solution détermine quels seront les meilleurs ambassadeurs pour imaginer et actionner, au sein de leur entreprise, une stratégie digitale.

Identifier des profils orientés résultats

Pour mesurer la culture générale numérique des individus, Digital Transformer s’appuie sur cinq thématiques : l’informatique, à savoir la connaissance du matériel hardware utilisé au quotidien, le fonctionnement d’Internet et ses enjeux, la technologie, c’est-à-dire la compréhension de ses différents usages en milieu professionnel mais aussi personnel, les réseaux sociaux, avec un accent sur les dangers relatifs à leur utilisation, puis l’économie numérique, qui évalue la caractérisation de ses grands acteurs et les tendances du marché. « Concrètement l’ensemble de ce volet confronte le salarié à des questions variées du type :  »Que garantit le moteur de recherche Qwant ?« , »En quoi consiste le métier d’un Data Scientist ?« … Par ailleurs, concernant les soft skills, la solution jauge sa curiosité d’apprentissage, sa capacité à mobiliser, à fédérer, à faire preuve de créativité et d’innovation, mais aussi son ouverture d’esprit et son orientation vers l’action », complète Solenn Blanchereau. Au terme de ce test, les RH disposent ainsi, de façon automatique, d’un rapport relatif à la culture numérique du salarié, tout comme ce dernier, qui est donc à même d’en prendre connaissance et de le valoriser. Si la solution Digital Transformer vise tous les types d’entreprise, elle est, pour l’heure, uniquement utilisée au sein du groupe Manpower.   

Par Gérald Dudouet   

Transférer cet article à un ami