Sparks, le premier test en ligne qui évalue la créativité


Par Aurélie Tachot | le mardi 01 septembre 2015 | Test de personnalité
Sparks, le premier test en ligne qui évalue la créativité

Après quatre années de développement, l’éditeur Cut-e lance, en septembre, la version française de son test Sparks. Intégré à sa suite "Innovation", ce nouvel outil d’assessment, disponible en anglais depuis le mois de mai, est le premier du marché à évaluer, en ligne, un individu sous l’angle de la créativité. Explications.

Sa présentation lors de la conférence annuelle de Cut-e en mars dernier avait suscité un vif intérêt… Après quatre années de développement et plusieurs mois de béta-test, l’éditeur allemand s’apprête à lancer officiellement la version française de Sparks, son nouvel outil d’assessment en ligne. Sa particularité ? "Il évalue la performance globale de la créativité des individus, c’est-à-dire leur capacité à innover et à créer de nouvelles idées", explique Anne-Catherine Yon, country manager chez Cut-e. Une thématique encore peu abordée par les éditeurs. "Il n’existait, jusqu’ici, qu’un seul test abordant la créativité : le Torrance Test of Creative Thinking, confirme-t-elle. Toutefois, il n’est disponible qu’au format papier et son temps de passation est relativement long." Deux caractéristiques incompatibles avec les besoins d’immédiateté des entreprises. Intégré à la suite "Innovation" de l’éditeur, qui comprend le test de personnalité Shapes et le test d’aptitude Scales, Sparks évalue la créativité sous trois aspects : l’originalité, la fluidité (la capacité à avoir un grand nombre d’idées) et la flexibilité (la capacité à générer des idées différentes). Comment ? En se basant sur le nombre d’images qu’un individu peut produire à partir de formes et d’objets, puis nommer.

Des tests bientôt accessibles sur mobiles

Destiné à toutes les entreprises dont la créativité est une dimension importante – notamment pour évaluer, dans le cadre d’un recrutement ou d’une mobilité interne, des profils en marketing, communication, R&D… – le nouveau test de Cut-e dispose d’un temps de passation particulièrement court : environ 15 minutes. A l’issue de cette étape, un rapport complet évaluant le degré de créativité de l’individu, qui prend la forme d’un score, est immédiatement généré par l’éditeur. Seul bémol : cette synthèse est, jusqu’ici, trop brute pour être décryptée par des professionnels RH non formés aux tests psychométriques. "Notre objectif est d’aller vers un rapport plus narratif, donc davantage accessible", assure Anne-Catherine Yon. Forte d’une bibliothèque d’une cinquantaine de tests dédiés à l’orientation professionnelle, la motivation, la personnalité…, la société allemande, présente dans 70 pays, devrait mener un autre projet d’envergure en 2015 : "nous travaillons actuellement en collaboration avec Siemens pour rendre nos tests accessibles depuis smartphones et tablettes. Notre priorité concernera les questionnaires d’évaluation et de motivation, qui sont très adaptés pour une passation sur terminaux mobiles", conclut la country manager.

Transférer cet article à un ami