« Pepsico a reçu 40% de candidatures spontanées en plus en 2010 » Patrick Dumoulin


Le vendredi 22 avril 2011 | Emploi
« Pepsico a reçu 40% de candidatures spontanées en plus en 2010 » Patrick Dumoulin

Chaque année, l’institut Great Place to Work® établit le palmarès des entreprises où il fait bon travailler. À l’occasion de le 9ème édition française, 30 entreprises ont été récompensées. Le point sur le classement et ses modalités de participation avec Patrick Dumoulin, directeur de l’institut.


Quels sont les résultats de ce 9ème palmarès ?


Pour la première fois, nous retrouvons, pour la 2ème année consécutive, la même société à la 1ère place des entreprises de plus de 500 salariés : Pepsico. Autre nouveauté, la 1ère place des entreprises de moins de 500 salariés est attribuée à une entreprise française ; Octo, un cabinet de conseil en système d’informations. D’autre part, 40% des entreprises dans le palmarès, sont françaises, contre 32 % en 2010. Enfin, 127 sociétés ont postulé cette année contre 114 l’an passé.


Quel est l’intérêt pour une entreprise de figurer au palmarès ?


Le premier est interne. Il tient à la satisfaction qu’ont les salariés d’être employés dans une entreprise où il fait bon travailler. Le second est externe. Une place au palmarès génère en effet un nombre important de candidatures de qualité pour les entreprises. Ainsi Pepsico a reçu 40% de candidatures spontanées en plus en 2010. Cela renforce l’attractivité de la marque employeur et donne un signe fort sur la qualité et l’ambiance au sein des entreprises lauréates.


Quelle méthodologie utilisez-vous ?


Tout d’abord, les salariés répondent à l’enquête Trust Index qui comporte 59 questions. Ce questionnaire mesure trois choses : la confiance envers le manager, la fierté de travailler pour l’entreprise et l’appréciation de l’ambiance de travail. Nous procédons ensuite à l’analyse des pratiques managériales de l’entreprise ; c’est le Culture Audit. La société doit décrire et argumenter ses pratiques. L’analyse repose au deux tiers sur le questionnaire et à un tiers sur l’audit.


Quelles sont les modalités de participation ?


La participation au palmarès est volontaire. Ensuite, nous déterminons avec les entreprises candidates, le niveau de restitution qu’elles souhaitent obtenir. L’enquête dure 15 jours et requiert un minimum de 3900 € pour l’analyse d’une entreprise de 500 salariés sur papier. Pour le Palmarès 2012, les inscriptions sont ouvertes depuis le 1er avril et se clôtureront le 30 novembre prochain.

Agnès Wojciechowicz

Transférer cet article à un ami