Huzz développe de nouveaux outils et devient payant… Pour certains


Le vendredi 25 juin 2010 | Site emploi généraliste
Huzz développe de nouveaux outils et devient payant… Pour certains

Huzz développe son offre. Le réseau dédié à l’emploi compte favoriser davantage la prise de contact entre les recruteurs et les candidats membres de la plateforme. Au programme : de nouveaux outils technologiques.

Huzz existe depuis un peu moins d’un an, et il compte déjà plus de 4 500 utilisateurs, des candidats de tous secteurs et de tous niveaux. « Nous sommes plutôt satisfaits du résultat, souligne Benjamin Bülher, directeur marketing. Nous avons prévu de développer de nouveaux outils. » Parmi eux, une messagerie vidéo qui devrait bientôt se mettre en place sur le site. « La possibilité de chatter en direct avec les candidats existe déjà, mais nous voulons encore plus favoriser le premier contact. Cela représente à la fois un gain de temps et d’argent pour les recruteurs. » Le but de cette plateforme de communication est en effet de mettre en relation directement, gratuitement et instantanément, les recruteurs et les candidats. Huzz souhaite ouvrir le recrutement en ligne au plus grand nombre de personnes possible.

La date de sortie est encore à déterminer, mais d’autres outils devraient également faire leur apparition sur le portail. Les recruteurs pourront ainsi créer des listes d’utilisateurs, concevoir leur CVthèque sur mesure, ajouter des notes directement sur les CV, préciser à quelle date a été pris le premier contact, comment il s’est passé… Ils auront aussi la possibilité d’échanger leurs notes avec d’autres utilisateurs. Au fur et à mesure, de nouvelles fonctionnalités devraient voir le jour, comme l’explique Benjamin Bülher : « nous sommes très à l’écoute des utilisateurs et nous nous adaptons à leurs besoins, le site est évolutif. Nous allons cultiver le côté réseau, communauté, et la multiplication des contacts ».

Un autre développement est à prévoir pour la rentrée : une offre payante pour les recruteurs, ceux dont le recrutement est le métier, comme les DRH et les cabinets de recrutement. « L’offre restera gratuite pour les TPE et PME qui ont besoin d’outils adaptés à leurs besoins. »

Séverine Dégallaix

Transférer cet article à un ami