Talentory, la place de marché B2B du recrutement, lève 1 million d'euros


Le lundi 05 septembre 2011 | Site emploi spécialisé
Talentory, la place de marché B2B du recrutement, lève 1 million d'euros
Talentory.com a de nouveaux investisseurs. Un fonds de gestion suisse et un fonds d’investissement allemand viennent de verser des capitaux au sein de la première place de marché B2B de recrutement en ligne en Europe.

Leur but : accélérer la croissance internationale de Talentory.com. Le fonds d’investissement Paua Ventures et le fonds de gestion suisse Klaus Vecken ont injecté cet été plus d’un million d’euros au sein de la start-up zurichoise. Pas étonnant selon Louis-Antoine Grasset, country manager France pour Talentory. « Nous réinventons les liens entre les entreprises et les cabinets de recrutement », explique-t-il « pour les entreprises, le processus de recrutement est accéléré et les coûts réduits. Pour les cabinets, les missions sont facilitées, les candidats mieux ciblés ». 

« 800 cabinets de recrutement »

Talentory.com est opérationnel depuis septembre 2010 en Allemagne, en France et en Suisse. L’idée ? Offrir un service de recrutement décloisonné localement, nationalement et internationalement. Près de 200 offres sont en cours pour un volume honoraire de 2 millions d’euros. « Vous avez besoin de faire appel à des cabinets de recrutement dans la France entière ? Nous vous proposons une seule porte d’entrée vers un pool de 800 cabinets »,  annonce Louis-Antoine Grasset. Près de 400 entreprises sont inscrites dans les trois pays. Les personnes recrutées sont des cadres ou des profils techniques non cadres, des techniciens aéronautiques par exemple.

Du gagnant-gagnant

Le système est gratuit à l’inscription et à l’utilisation, une situation gagnant-gagnant. « Les honoraires sont engagés seulement si le candidat envoyé est embauché », précise le country manager. 75 % du prix revient alors au cabinet, le reste à Talentory. Le processus de recrutement oscille entre une semaine et trois mois, il dure en moyenne un mois et demi. A l’horizon 2014, le portail du recrutement leader en Europe ambitionne de s'imposer comme le service de référence pour les 500 plus grandes entreprises européennes. Il est particulièrement bien positionné aujourd'hui dans les secteurs de l’informatique, de la vente, du marketing ou encore de l’automobile. Un modèle à suivre.

Priscilla Reig

Transférer cet article à un ami