Recrutement : de nouvelles offres à destination des PME


Le mercredi 05 janvier 2011 | Site emploi spécialisé
Recrutement : de nouvelles offres à destination des PME

Bonne nouvelle pour les PME : les solutions de recrutement se démocratisent ! Désormais, les PME peuvent attirer les talents de demain, au même titre que les grands groupes, grâce à des outils adaptés à leurs besoins comme FocusJobs et Boostyourjob.

« Les solutions de recrutement en ligne pourraient ne plus être la panacée des grands groupes », annonce d’emblée Yann Guezennec, président du groupe Altays, spécialisé en gestion des ressources humaines et des systèmes d’information. Les PME peuvent profiter de solutions jusqu’alors réservées aux départements des ressources humaines des grandes entreprises. Une nouvelle qui tombe à pic, selon Yann Guezennec. « Les PME, qui représentent un acteur majeur du marché de l’emploi, cherchent à améliorer leur sourcing et à être plus efficaces dans la gestion de leurs recrutements. Toutefois, elles se heurtent trop souvent à des problèmes de coûts… »

FocusJobs : un outil de multidiffusion

Pour répondre aux besoins des PME, le site FocusRH a lancé, il y a quelques semaines, l’outil FocusJobs. Il permet aux recruteurs de multidiffuser leurs offres d’emploi en un seul clic sur plusieurs jobboards généralistes tels que Jobintree, MeteoJob mais aussi spécialisés comme  JeuneDip, Hanploi, Jobernergies… Le principe est simple : « D’abord, le recruteur sélectionne les sites sur lesquels il souhaite diffuser son annonce. Ensuite, il achète les crédits en fonction de ces sites. Enfin, il saisit son annonce et elle sera automatiquement diffusée vers les jobboards qu’il aura sélectionné », explique Christophe Lecomte, responsable développement du site FocusRH.

En parallèle, l’outil propose une interface personnelle pour « gérer efficacement et rapidement les candidatures reçues ». Notamment grâce à des mails pré-paramétrés. « Nous avons également mis en place un lecteur universel qui met tous les CV au même format. Par conséquent, un recruteur peut facilement envoyer les candidatures reçues à ses managers sans se heurter à des problèmes de réception de fichiers », ajoute Christophe Lecomte.

Boostyourjob : le paiement au CV


De son coté, le site de recrutement Boostyourjob qui se caractérise en soumettant candidats et recruteurs à un test de personnalité, vient de développer un nouveau business model : le paiement au contact. Désormais, le jobboard généraliste permet aux recruteurs de « déposer gratuitement un nombre illimité d’offres d’emploi et de recevoir les CV anonymes directement sur leur boite mail », explique Martin Hieaux, co-fondateur du site. Ce n’est qu’au moment de lever l’anonymat sur les candidatures que les recruteurs devront débourser quelques euros. « L’avantage, c’est qu’ils ne payent que les candidatures qu’ils jugent satisfaisantes, entre 15 et 25 euros par CV, en fonction de la qualification du candidat et du nombre de CV acheté. » Les recruteurs ne désirant pas poster d’annonces peuvent, quant à eux, consulter la CVthèque gratuitement. Au moment de prendre contact avec un candidat, ils seront facturés entre 3 et 5 euros par CV, en fonction du volume.

Lancé il y a un peu plus d’un mois, ce modèle économique semble déjà remporter les faveurs des recruteurs. « Nous comptons déjà une augmentation de 35% du nombre de recruteurs inscrits, se réjouit Martin Hieaux. La majorité travaille dans des entreprises de 20 à 50 salariés ou au sein de cabinets de recrutement. »

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami