Le site Kap’Stages fait peau neuve


Le mercredi 10 novembre 2010 | Site emploi spécialisé
Le site Kap’Stages fait peau neuve

Site de recherche de stages lancé il y a douze ans par le groupe Pages Jaunes, Kap’Stages vient de s’offrir un lifting. Au menu : de nouvelles fonctionnalités pour les candidats et les recruteurs.

Plus ergonomique, la nouvelle version de Kap’Stages lancée il y a deux semaines vise à faciliter la navigation. « Le parcours utilisateur a été simplifié, le site est plus fluide », note tout d’abord Gilles Clouet Des Pesruches, Directeur des Nouvelles Activités Internet du groupe PagesJaunes. Mais de nouvelles fonctionnalités ont aussi été ajoutées. « Les candidats ont accès à un tableau de bord qui leur permet de connaître le nombre de clics sur leur CV. De plus, il y a désormais une partie multimédia dans laquelle ils peuvent par exemple poster une vidéo. »

Côté entreprises, deux nouvelles possibilités : celle d’avoir accès aux statistiques de leurs annonces afin de savoir combien de fois elles ont été consultées, et celle de donner davantage d’informations sur elles-mêmes. « Il y a de très grands groupes puisque la moitié des entreprises du CAC 40 sont présentes sur Kap’Stages, mais il y a aussi des structures plus modestes, moins connues, qui gagnent à pouvoir décrire leur activité aux visiteurs. » Les entreprises qui le souhaitent peuvent donc rédiger une fiche d’identité et la rendre disponible sur le site de façon à attirer plus de stagiaires potentiels.

Quelques chiffres

Kap’Stages, c’est environ 7 000 CV disponibles pour 6 500 offres. « Certes, ce sont de bons chiffres, mais nous ne cherchons pas la quantité. Afin de garder un site actif et intéressant à la fois pour les futurs stagiaires et pour les employeurs, les CV qui n’ont pas été rafraîchis depuis plus de deux mois sont supprimés. » Avec 300 000 visites par mois, dont une large majorité par accès direct grâce à la notoriété du site, la stratégie semble porter ses fruits. Depuis le lancement de la nouvelle version, l’audience a commencé à augmenter, de même que le nombre de CV postés. « Il y a aussi un phénomène saisonnier, souligne Gilles Clouet Des Pesruches. Les demandes de stages sont plus nombreuses à certaines périodes de l’année, notamment en février mars, quand les étudiants commencent à chercher leur stage de fin d’études. »

38 % des candidats inscrits sur Kap’Stages sont diplômés ou en cours de cursus pour obtenir un Bac +3/4, 24 % poursuivent des études à Bac + 5, et 22 % tentent ou viennent de décrocher un Bac +2. Les secteurs les plus représentés, tant dans les offres que dans les CV, sont le marketing, l’informatique, la communication et l’événementiel, et enfin le commerce et la vente.

Séverine Dégallaix

Transférer cet article à un ami