Jobfact lance un nouvel outil de recrutement


Le mercredi 02 juin 2010 | Site emploi spécialisé
Jobfact lance un nouvel outil de recrutement

La plateforme communautaire se diversifie dans la diffusion d’offres d’emploi. Elle propose, depuis un mois, un outil de recrutement « low-cost » dédié aux professionnels des ressources humaines.

À la croisée des sites d’emploi et des sites communautaires, se trouve JobFact. Lancée au printemps 2009, la plateforme online propose aux salariés, qu’ils soient en veille, à l’écoute d’opportunités ou en recherche active d’emploi, de partager leurs salaires et d’évaluer leur entreprise, de manière anonyme, selon neuf critères : l’équité et le respect, la qualité du management, les opportunités de carrière…

« JobFact est un outil d’aide à la décision qui a pour objectif de valoriser le salarié sur le marché du travail. En connaissant son futur salaire et ses futures conditions de travail, un candidat peut mieux appréhender le poste et avoir toutes les cartes en main pour négocier son contrat et son salaire », explique Julien Recoing, président fondateur du site.

Des offres d’emploi ciblées

Le site, en constante évolution, enregistre déjà plus de 120 000 membres, issus d’environ 35 000 entreprises à travers l’Europe. Des chiffres qui devraient exploser avec l’arrivée, depuis un mois, d’un nouvel outil de recrutement dédié aux professionnels des ressources humaines.

Ceux-ci peuvent désormais diffuser leurs offres d’emplois selon deux modes : « classique » et « chasse ». Pour le premier mode, l’offre d’emploi est diffusée de manière conventionnelle : tous les visiteurs et membres du site peuvent y répondre. Le recruteur achète alors uniquement les CV des candidats qui l’intéressent. Le mode « chasse », quant à lui, s’appuie sur un ciblage progressif. Dans un premier temps, l’entreprise consulte la base de données de profils anonymes de JobFact. Puis, elle adresse son offre d’emploi « seulement à une population cible qu’elle aura préalablement définie selon une quinzaine de critères », précise t-il.

Des prix attractifs

L’avantage de ce second dispositif ? Les recruteurs payent uniquement en fonction du nombre de CV qu’ils reçoivent. Le prix d’un CV varie entre 2,50 € et 25 €, selon le niveau de qualification. « Nous leur offrons la possibilité de décider du budget de dépense maximum grâce à un système de devis », ajoute t-il. Par ailleurs, s’ils estiment avoir reçus suffisamment de candidatures pour un poste, ils peuvent décider de stopper la diffusion de l’offre.

« Nous projetons de regrouper 50 000 membres d’ici la fin de l’année »
, affirme Julien Recoing. Pour atteindre cet objectif, JobFact a notamment signé un partenariat avec Priceminister, un des leaders du e-commerce. Cet accord lui permettra d’apparaitre, sous forme de bannière, dans la newsletter du site marchand, qui ne dénombre pas moins de 15 millions de clients. En parallèle, des versions du site devraient être lancées en Angleterre, aux Pays Bas et en Belgique.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami