Les Echos remettent le cap sur l’emploi avec Figaro Classifieds


Le mercredi 30 janvier 2013 | Site emploi spécialisé
Les Echos remettent le cap sur l’emploi avec Figaro Classifieds - D.R.
La régie du groupe Les Echos met un terme à sa collaboration avec Linkfinance. Dorénavant, c’est Figaro Classifieds, qui commercialisera les espaces « emploi » du premier quotidien économique français et des Echos.fr. Dévoilé dans quelques semaines, le nouveau dispositif d’annonces promet d’être à la hauteur de cette marque à fort potentiel

  

En fin d’année dernière, Les Echos dévoilaient successivement leur nouveau site puis la nouvelle formule du quotidien papier, plaçant le numérique au cœur de leur stratégie de marque. « Nous souhaitons redonner à l’emploi la place qui lui est dévolue au sein des Echos » indique Hervé Noiret, Directeur général des EchosMédia. Formats innovants, nouveaux devices… la régie du groupe a choisi Figaro Classifieds pour la refonte de la plateforme emploi du site qui sera dévoilée courant février. « L’offre commerciale intègrera des produits qui n’existent pas encore sur le marché » commente le DG. « Le papier est certes important, mais une offre moderne est forcément on et off » ajoute-t-il.

Stratégie win win


« Notre expérience avec Linkfinance a été positive. Figaro Classifieds a toutefois une expertise technique et commerciale que peu d’autres acteurs peuvent revendiquer » observe Hervé Noiret.  La marque Les Echos, qui entre donc au portefeuille du géant français des petites annonces -  filiale du groupe Le Figaro -  est quant à elle très bien implantée auprès de la cible tant convoitée du top management.  « L’emploi est une rubrique captive, qui fait l’objet d’une forte demande de nos lecteurs » confirme le DG de la régie. Les annonceurs pourront donc bientôt bénéficier de couplages avec les autres job-boards de Figaro Classifieds : des packages intégrant Les Echos.fr, Cadremploi et Keljob par exemple.

Objectifs ambitieux

4 millions de visiteurs uniques d’ici fin 2013 : c’est le cap fixé pour LesEchos.fr. « Il est raisonnable de penser que le nouvel onglet RH pourra représenter entre 3 et 5 % de l’audience globale du portail » observe Hervé Noiret. Dans le cadre du déploiement de cette nouvelle l’offre commercialisée par Figaro Classifieds, la régie des Echos vise une croissance de 25 % du CA généré par le dispositif emploi/RH. « Nous entrons en phase de reconquête des parts de marché » conclut-il. Rendez-vous en février.

Gaelle Fillion

Transférer cet article à un ami