Comment fait RegionsJob pour s’adresser à 3,5 millions de candidats potentiels ?


Le vendredi 09 octobre 2015 | Publi-reportage - Site emploi régional
Comment fait RegionsJob pour s’adresser à 3,5 millions de candidats potentiels ?

Comment fait RegionsJob pour s’adresser à 3,5 millions de candidats potentiels ? Jérôme Armbruster, cofondateur et Directeur général de RegionsJob et François Leverger, Directeur général adjoint, livrent les clés d’une intermédiation efficace.

 

 


En un an, RegionsJob a doublé son vivier de candidats pour atteindre 3,5 millions de personnes motivées. Comment ? Grâce à l’utilisation des données et des contacts générés sur les sites, mais aussi en dehors.

« Plus de 50% des candidatures sont générées en dehors des recherches sur nos sites via les notifications d’offres ciblées à nos utilisateurs » explique Jérôme Armbruster, DG de RegionsJob. « Notre audience connue, adressable et utile est désormais deux fois plus importante que le seul trafic sur nos sites ».

S’adapter aux attentes de chacun des candidats

La clé de l’efficacité c’est la connaissance précise des intentions des candidats. Lorsqu’ils utilisent les services de RegionsJob d’une manière active, leurs recherches sont aussitôt analysées pour leur proposer des opportunités ciblées. « Aujourd’hui nous touchons 3 millions et demi de personnes, dont on connaît le profil, les aspirations et que nous pouvons contacter à tout moment par le bon canal. Notre savoir faire consiste à mettre en relation cette base de candidats potentiels avec les offres de nos clients. C’est la dimension du matching qui nous intéresse » ajoute François Leverger Directeur Général adjoint.

« Ces 3,5 millions de personnes constituent l’actif de Regionsjob, le travail d’intermédiation effectué quotidiennement sur ce vivier est un gage d’autonomie pour nous et d’efficacité pour nos clients» ajoute Jérôme Armbruster. « Et avec RegionsJob, ParisJob et Cadreo nous couvrons la totalité de leurs besoins en recrutement »

Le big data n’est pas qu’un concept à la mode

L’une des clés du système repose sur le profiling du comportement des candidats qui passent par les sites RegionsJob. Il vient alimenter l’algorithme développé en interne destiné à faciliter la rencontre entre les recruteurs et les personnes en recherche active. « Une bonne donnée est une donnée utile qui fait gagner du temps à nos utilisateurs » résume François Leverger. « Le big data n’est pas qu’un concept, ce sont des résultats concrets avec 70 millions de points de contacts générés chaque mois entre les entreprises et les candidats, en fonction de leurs aspirations et de leurs compétences ».

Tous les signaux sont au vert

Et c’est loin d’être fini, estiment les dirigeants de RegionsJob. Depuis le début de l’année, l’activité des entreprises et des candidats autour des annonces est en augmentation de plus de 20% et le nombre de consultations de profils dans la CVthèque est sur la même tendance. Le signe d’une reprise à laquelle RegionsJob est préparé.

« Nous sentons une dynamique de reprise à la fois chez les 10000 entreprises qui nous font confiance, mais aussi dans l’utilisation plus active que les candidats font de nos sites. Le potentiel de développement de nos services à destination des candidats et recruteurs autour du Big data est encore devant nous » affirme Jérôme Armbruster. « Et comme chacun sait, plus l’utilisation et les audiences augmentent, plus les algorithmes sont efficaces. Nous atteignons déjà le niveau de 500.000 candidatures effectuées par mois à destination des recruteurs, et ce n’est qu’un début ! ».

Jérôme Armbruster est Directeur Général de RegionsJob qu’il a cofondé en 2000 avec Guillaume Semblat et Gwénaëlle Quénaon-Hervé. La société, dont le siège est à Rennes, emploie 160 personnes.

Après avoir fait carrière chez Sofinco, Altares - Dun&Bradstreet et Michael Page, François Leverger rejoint RegionsJob en 2011 en tant de Directeur commercial. Depuis mai 2015, il occupe les fonctions de Directeur Général Adjoint

Transférer cet article à un ami