Une campagne de communication à 180 000 € pour Adequajob


Le mercredi 03 novembre 2010 | Cabinet de recrutement / intérim
Une campagne de communication à 180 000 € pour Adequajob

Spots radios, panneaux publicitaires, relai sur les réseaux sociaux… Pour développer sa notoriété, le jobboard Adequajob s’est donné les moyens de ses ambitions.

Lancé en septembre, le site d’emploi généraliste, qui regroupe actuellement une centaine d’offres, se caractérise par un modèle économique inédit sur le marché : le paiement au résultat. En clair, le recruteur paye uniquement s’il embauche un candidat via le site, et non lorsqu’il dépose une annonce. Le candidat recruté, quant à lui, perçoit une prime de 100 à 500 €, selon le niveau de salaire d’entrée. « Notre objectif est d’atteindre 500 000 visiteurs uniques par mois et de générer 5 000 offres d’emploi d’ici la fin de l’année », explique Philippe Rouzaud, directeur général d'Ici Job, la start-up éditrice du site.

Pour se propulser sur le devant de la scène, Adequajob a donc investi dans une vaste campagne de pub. Imaginée par l’agence parisienne Pop of the Com, celle-ci a pour cible les « urbains » en pleine ascendance professionnelle, ayant entre 2 et 10 ans d’expérience.

Plus de 2 000 spots radios


Depuis le 1er novembre, date de lancement de la campagne, deux spots de 15 et 30 secondes sont diffusés sur les ondes des radios locales et nationales telles que Virgin Radio, RTL2, RFM, Oui FM, Trafic FM, Autoroute FM… Sur Mona FM, une radio du Nord-Pas-de-Calais ainsi que sur la lyonnaise Radio Espace, des offres d’emploi locales seront lues à l’antenne jusqu’en janvier 2011. Elles seront précédées de messages de sponsoring d’Adequajob.

 « C’est principalement pour des raisons de coût que nous avons choisi de privilégier le support radio, précise Philippe Rouzaud. Notre message s’appuie sur ce qui caractérise Adequajob : une prime versée pour tous les candidats recrutés. Pour illustrer le spot, nous avons choisi de diffuser l’offre d’emploi d’un de nos clients. »
En parallèle, près de 400 panneaux publicitaires sont placardés dans les voitures des métros parisiens. « Ils montrent l’étonnement d’un candidat à l’idée de toucher une prime », explique t-il. Des images également relayées via les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, par la page « Fan » du jobboard.

Un budget conséquent


Création et production, achat d’espaces d’affichage, messages radios, parrainages… Le budget global de la compagne de publicité s’élève à la coquette somme de 180 000 €. « 80% ont été dédiés à la radio et 20% aux affichages publicitaires », détaille Philippe Rouzaud.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami