Monster dévore Yahoo HotJobs


Le lundi 08 février 2010 | Site emploi non cadres
Monster dévore Yahoo HotJobs

Malgré un chiffre d'affaires en baisse de 27 % en 2009, Monster conserve un appétit intact. Le monstre, que l'on pensait endormi, frappe un grand coup outre-Atlantique en s'emparant de HotJobs, le site d'annonces d'emploi de Yahoo, pour 225 millions de dollars en cash.

L'année 2010 démarre sur les chapeaux de roue pour Monster. Le spécialiste du recrutement en ligne concrétise enfin ses rêves d'acquisition de HotJobs. En 2001, en effet, le site emploi américain avait lancé une OPA sur le numéro 2 du marché de l'époque. Mais c'est finalement Yahoo qui s'était emparé de HotJobs pour un montant de 436 millions de dollars. La patience de Monster porte donc ses fruits, puisqu'il décroche le site d'annonces d'emploi de Yahoo pour 225 millions de dollars en cash, soit presque moitié moins que le prix déboursé par son concurrent en 2002.

La conclusion de ce rachat s'accompagnera également d'un accord commercial de trois ans entre les deux géants du web. Celui-ci prévoit que Monster fournira la page d'accueil nord-américaine de Yahoo en contenu emploi et carrière. Durant cette période, Monster pourra aussi conclure des accords similaires avec les entités de Yahoo présentes en Europe, en Asie et en Amérique Latine.

Avec cette opération, le groupe de Carol Bartz continue à se recentrer sur son cœur de métier, la recherche en ligne, sans toutefois renoncer aux ressources générées par HotJobs. Durant le temps de l'accord, Yahoo percevra effectivement des dividendes calculés en fonction d'indices de performance.

Cette acquisition change par ailleurs la donne sur le marché américain. Plus que deux acteurs majeurs vont s'y livrer duel : Monster et CareerBuilder. Ce dernier risque d'ailleurs de perdre la position de leader qu'il détient depuis 2006. Les 12,6 millions de visiteurs uniques par mois de HotJobs, pourraient en effet permettre à Monster de reprendre la pole position aux Etats-Unis. Si les autorités de régulation du commerce donnent leur aval, cette opération sera finalisée durant le troisième trimestre 2010.

Sandrine Guinot

Transférer cet article à un ami