Yatedo rassure les RH sur l’intelligence artificielle


Par Aurélie Tachot | le mercredi 17 octobre 2018 | Site emploi généraliste
Yatedo rassure les RH sur l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle relève de la science fiction pour un bon nombre de professionnels RH. Pour les accompagner dans leur transformation digitale, le moteur de recherche Yatedo a créé un département « Care ». L’objectif ? Aider la fonction RH à capitaliser sur les nouvelles technologies dont l’IA pour gagner en efficacité.

« L’intelligence artificielle va supprimer des emplois », « L’intelligence artificielle va remplacer le métier de recruteur »… L’IA, qui est l’une des briques de la transformation digitale, provoque parfois un sentiment de panique du côté des recruteurs. Pour rassurer la fonction RH sur le plein potentiel offert par cette nouvelle technologie – et plus largement pour la sensibiliser sur la transformation digitale – Yatedo a créé un département « Care ». Son objectif ? Faciliter la prise en main des nouveaux outils. « Nous estimons que l’innovation n’a pas l’impact voulu s’il n’y a pas d’accompagnement derrière », explique Amyne Berrada, fondateur de Yatedo. Cette initiative, aussi intéressante soit-elle, n’est pas complètement désintéressée : le département « Care » aide les professionnels RH à comprendre l’évolution de leur métier, à appréhender certaines innovations à l’image de l’intelligence artificielle, à anticiper les limites qu’offrent les outils… A l’occasion de cet accompagnement, les équipes de Yatedo « identifient les besoins du côté des recruteurs et leur apportent une solution sur-mesure », explique Johan Dhennequin, VP marketing et relation client de Yatedo. La start-up en profite donc pour montrer les fonctionnalités de son propre outil : un moteur de recherche de candidats basé sur l’IA.

Une cellule de veille sur les innovations RH

La particularité de « Care », qui a déjà accompagné 200 professionnels RH, c’est qu’il se prolonge dans le temps. « Nous restons en contact avec nos clients pendant trois mois après l’adoption de notre solution. Nous nous assurons qu’ils ont compris les enjeux de la transformation digitale et qu’ils ont un bon usage de notre solution », explique Amyne Berrada. Certains détracteurs pourraient voir, dans ce département, un service « après-vente » très classique… Yatedo assure que son équipe ne se contente pas d’aiguiller ses clients sur son unique outil. « Les entreprises attendent de cet accompagnement des renseignements sur les nouvelles tendances en matière de digital mais aussi sur les best practises », illustre Johan Dhennequin. Le « Care » de Yatedo est en mesure d’offrir une veille des innovations RH au travers de formations, ateliers, métrics, processus de gamification… C’est donc un travail de vulgarisation que la start-up mène au quotidien. « Sur le marché de l’intelligence artificielle, il y a beaucoup de vendeurs de rêve : notre approche est d’expliquer la plus-value de l’IA tout en montrant ses limites : nous parlons aussi bien de ce que la machine fait que ce qu’elle ne fait pas », expliquent, de concert, les deux speakers.

Transférer cet article à un ami