Vidéo - Comment réussir le partage de la fonction RH ?


Par Sophie Tesson | le vendredi 14 mars 2014 | Site emploi généraliste

Le 6 mars dernier, CareerBuilder organisait une conférence sur le partage de la fonction RH dans les process de recrutement. Quelles sont les erreurs à éviter ? Quel retour sur investissement attendre ? Quels outils retenir ? Les experts réunis pour l'occasion ont répondu sans langue de bois à ces questions de fond.

Plus de 50 professionnels des RH avaient répondu présents et ont assisté à cette table-ronde sur le partage de la fonction RH. Cette pratique, séduisante sur le papier, présente de nombreux écueils. "Si elle est mal préparée, le partage de la fonction RH peut se révéler chronophage et contre-productive", a averti en introduction Clara de Saint Albin, directrice marketing de CareerBuilder France. "Il faut intégrer ce partage en amont des projets" a conseillé Adeline Darnay, project manager chez MC2i Groupe.

Les outils ensuite ont fait de grands progrès. "Les solutions offrent aujourd'hui des portails managers et collaborateurs plus conviviaux, plus complets et plus simples" a précisé Adeline Darnay. L'une des clés d'un partage de la fonction RH réussie réside également dans la prise en compte de la charge de travail des managers. "Il ne faut pas trop leur en demander" a constaté Aurélien Scappe, directeur commercial de Profilsoft. Pour cette raison Profilsoft propose par exemple des process de validations par email. "Le manager reçoit un email avec le CV d'un candidat. S'il est intéressé par ce profil, il lui suffit de cliquer sur le Oui dans le corps de l'email pour déclencher la prise de rendez-vous" a illustré Aurélien Scappe. Plus besoin pour le manager de se connecter à la solution pour traiter ses tâches RH.

"Chaque pays, chaque entreprise pense que sa situation est particulière" a remarqué Abdel Tefridj, vice-président Workforce Analytics de CareerBuilder US, venu spécialement de Chicago pour l'occasion. "Or, pour être plus efficace, pour avoir des statistiques vraiment parlantes, pour améliorer le ROI de ses actions de recrutement, il faut mettre en place des process précis" a complété  Abdel Tefridj. D'où l'enjeu crucial occupé par la formation et la communication auprès des managers. "Pour réussir un partage de la fonction RH, il faut soigner l'accompagnement au changement et mettre en place une vraie stratégie pour vendre cette approche nouvelle en interne" a conclu Adeline Darnay.

Si vous n'avez pas pu assister à cette conférence, voici quelques temps forts en images :


href="http://youtu.be/mzvpxAnDkWQ" target="_blank">

Transférer cet article à un ami