Tribune - Comment l’automatisation du sourcing permet de se recentrer sur des missions RH stratégiques ?


Le jeudi 25 avril 2019 | Publi-reportage - Site emploi généraliste
Tribune - Comment l'automatisation du sourcing permet de se recentrer sur des missions RH stratégiqu - D.R.
Les secteurs des ESN, des banques-assurances, du retail ou encore des services subissent plus que jamais une guerre des talents. Leur principal écueil ? Rechercher au même moment et au même endroit des profils à la fois sur-sollicités, mais aussi pénuriques. Des difficultés à sourcer et à recruter qui impactent directement l’économie globale de ces entreprises, mais qui peuvent être aujourd’hui palliées grâce à l’automatisation…  

Comme la plupart des recruteurs recherchent les mêmes talents, au même endroit, ces derniers sont sur-sollicités et décident de ne plus se reposer uniquement sur les réseaux sociaux professionnels, tels que LinkedIn ou Viadeo. Ces talents ne répondant pas aux offres d’emploi et étant absents des CVthèques, ils sont donc le plus souvent introuvables pour les recruteurs. La solution ? Une automatisation du sourcing se basant sur une intelligence artificielle. Dans cette optique, le recruteur peut opter pour une sorte de « radar » capable de scanner l’ensemble de l’open web et qui va lui permettre de trouver un talent où qu’il soit et même s’il est pénurique, sur des sites verticaux comme des forums spécialisés. Cette automatisation du sourcing lui offre ainsi la possibilité de chercher mieux, partout sur Internet, et surtout plus rapidement. Un atout considérable quand on sait que 80 % du temps de travail d’un DRH est aujourd’hui consacré au sourcing, 10 % aux entretiens, et 10 % aux tâches administratives. Un outil de sourcing basé sur une IA performante est capable de trouver n’importe quel talent dès lors que celui-ci est présent sur l’open web. Le recruteur n’a plus besoin de perdre son temps à chercher sur plusieurs sources à la fois et réduit même ses coûts de recrutement en faisant des économies sur des abonnements à des bases de données. 

De l’automatisation du sourcing à la prise de décision

Après avoir présenté au recruteur une short list constituée de 50 ou 100 candidats pouvant correspondre aux compétences recherchées, l’IA peut ensuite intervenir en tant qu’aide à la décision. Une fois encore, l’automatisation devient un solide allié pour le recruteur en proposant une présélection intelligente et très pointue des meilleurs profils, capable d’atteindre le niveau d’expertise et de raisonnement d’un professionnel très expérimenté. Elle peut ainsi permettre de repérer si un talent est à l’écoute ou non du marché pour changer de poste, s’il est passionné par son métier, ou encore analyser son niveau de turnover passé. L’automatisation du sourcing permet ainsi à toutes les entreprises une expertise humaine qui nécessite souvent plusieurs années de pratiques de recrutement sur une cible définie. Un ciblage intelligent qui fait gagner du temps au spécialiste du recrutement et lui permet ainsi de se recentrer sur ses missions RH stratégiques. 

Amyne Berrada est CEO de Pipler, solution d’IA au service du recrutement qui permet de sourcer les meilleurs talents sur l’ensemble du Web. Pipler rassemble 140 clients en France, dont 30 % sont issus du CAC 40. La solution leur a permis de trouver 4 500 candidats en 2018.

Pour en savoir plus : www.yatedo.fr/pipler 

Transférer cet article à un ami