"Sur WoozJob, les entreprises ne payent que si elles recrutent", Sylvaine Béraudier, WoozJob


Par Aurélie Tachot | le lundi 22 février 2016 | Site emploi généraliste
"Sur WoozJob, les entreprises ne payent que si elles recrutent", Sylvaine Béraudier, WoozJob

Récompenser les demandeurs d’emploi pour leurs démarches : telle est l’approche de WoozJob. Lancée en janvier dernier par un couple de Lyonnais, souhaitant importer, en France, le concept anglo-saxon du welcome bonus, la plateforme offre également de nombreux avantages pour les recruteurs, qu’explique Sylvaine Béraudier, la co-fondatrice.

Qu’est-ce que WoozJob ?

WoozJob est une plateforme de recrutement en ligne qui a pour ambition de populariser le welcome bonus, qui est habituellement plutôt réservé aux cadres supérieurs et aux dirigeants anglo-saxons. Concrètement, elle permet aux candidats d’être récompensés lorsqu’ils décrochent un emploi en CDI, via le versement d’une prime correspondant à 35 % de leur salaire brut mensuel. Les recruteurs peuvent, quant à eux, gérer leurs embauches à moindre coût, grâce à un fonctionnement au succès. Notre plateforme est déjà plébiscitée par une soixantaine d’entreprises, dont Cegid, des cabinets de recrutement, et plus de 370 candidats, qui publient leur CV de manière anonyme.

Quels outils proposez-vous aux recruteurs ?

Les recruteurs peuvent diffuser leurs offres d’emploi (et bientôt de stages) gratuitement, sans être limités dans le temps. En parallèle, nous leur proposons tous les services qu’on retrouve habituellement sur les sites emplois : une CVthèque, un outil de gestion des recrutements permettant de classer les candidatures, l’envoi d’emails automatiques en cas de refus, un compte-rendu d’entretiens d’embauche, le partage de CV… La particularité, c’est que tous ces services sont gratuits pour les recruteurs. Ils ne payent que s’ils recrutent, au maximum 4 % du salaire brut annuel du candidat. C’est un modèle qui plaît beaucoup aux TPE et PME ayant des budgets RH souvent serrés.

Comment souhaitez-vous faire évoluer WoozJob ?

Cette année, notre objectif est déjà de nous faire connaître ! Cela passera par des partenariats avec des méta-moteurs généralistes comme optioncarrière.com et jobijoba.com. Ensuite, nous devrions développer de nouveaux outils pour les candidats et les recruteurs, notamment le CV-vidéo, dans lequel nous croyons beaucoup. Nous aimerions également créer un outil de matching de compétences qui permettrait aux entreprises de prendre en compte le savoir-être des candidats dans leurs processus de recrutements. Car nous sommes convaincus qu’un candidat ne sera pas à l’aise dans le même type d’environnement de travail, selon qu’il est discret ou, au contraire, très ouvert.

Transférer cet article à un ami