"Qapa.fr met en relation un recruteur et un candidat pour moins de 30 euros", Stéphanie Delestre


Le vendredi 01 juin 2012 | Site emploi généraliste
"Qapa.fr met en relation un recruteur et un candidat pour moins de 30 euros", Stéphanie Delestre

Créé en juillet 2011, Qapa.fr entend révolutionner le recrutement par internet. Plus besoin de CV ou de lettre de motivation : son outil de matching met en relation les compétences des candidats avec les besoins des recruteurs. Avec quels résultats ? Stéphanie Delestre, co-fondatrice et CEO, tire un premier bilan.

 

Qu’est-ce qui vous a décidé à créer le site Qapa.fr ?

 

Avec les trois autres co-fondateurs, nous sommes partis de deux constats. D’abord, l’emploi est la première préoccupation des Français. Ensuite, il y a dans notre pays environ quatre millions de chômeurs mais aussi 900 000 emplois qui ne sont pas ou difficilement pourvus chaque année. Ce qui signifie qu’il y a un vrai problème de mise en relation. Nous avons donc créé Qapa, un outil de matching qui fonctionne avec un algorithme comparant les chances de comptabilité entre candidats et offres d’emploi. Plus besoin de CV ou de lettre de motivation : le candidat peut s’inscrire en quelques minutes, le recruteur peut déposer des annonces rapidement et gratuitement et le système se charge de matcher les profils.

 

Quelles sont vos cibles ?


Il y a déjà beaucoup d’acteurs en ligne qui s’occupent des cadres. Nous avons donc choisi de viser en priorité les non-cadres et les TPE-PME qui n’ont souvent pas les moyens de s’offrir une annonce sur un job-board. Que ce soit pour les candidats ou les recruteurs, nous offrons donc une vraie innovation dans l’usage avec une simplification extrême. Mais nous travaillons aussi avec de grands groupes, comme Bouygues, Orange, Conforama ou encore McDonald’s qui ont été séduits par notre business model.

 

Justement, quel est le coût de vos services pour les recruteurs ?

 

Le dépôt d’annonce est totalement gratuit, que vous en placiez une ou mille. Vous ne payez rien non plus pour le matching et la sélection de profils. Ce n’est qu’une fois que vous avez analysé les profils qui vous sont soumis et que vous êtes sûr de vouloir contacter un candidat que le service devient payant : 29,90€ pour une mise en relation. On est vraiment loin des centaines d’euros demandées par les job-boards et tous nos clients apprécient ce modèle à petit prix, petits comme grands.

 

Dix mois après le lancement de Qapa.fr, quel bilan tirez-vous ?

 

Le bilan est extraordinaire. Nous recensons plus d’un million de visiteurs uniques par mois, nous avons 250 000 candidats dans notre base de données et 2 000 nouveaux inscrits par jour. Il y a également entre 50 000 et 70 000 offres d’emploi disponibles sur Qapa.fr et nous réalisons une moyenne d’un million et demi de matching par mois.

 

Quels sont vos projets et ambitions pour les prochains mois ?

 

Ce mois-ci, nous allons lancer Qapa.fr sur le mobile. Ce lancement constitue une révolution : grâce à l’extrême simplification de nos process, les candidats pourront trouver un job directement sur leur mobile sans devoir passer par un ordinateur fixe pour télécharger leur CV, par exemple. Par ailleurs, nous allons également lancer un nouveau service, Qapable.fr, qui sera de la mise en relation mais pour des petits jobs, comme le jardinage, le baby-sitting, le montage d’un meuble par exemple. Enfin, nous avons l’ambition de faire de Qapa.fr l’un des trois premiers site d’emploi français d’ici six mois.

 

Propos recueillis par Fiona Collienne

 

Transférer cet article à un ami