Pourquoi est-il si difficile de gagner la guerre de rétention des talents ? Explications et solutions


Le mardi 07 avril 2015 | Publi-reportage - Site emploi généraliste
Pourquoi est-il si difficile de gagner la guerre de rétention des talents ? Explications et solutions

De nombreuses stratégies RH se préoccupent du recrutement lorsqu’elles traversent une période de pénurie de talents qualifiés, mais ignorent une partie de la solution : la question de la rétention et de la fidélisation. Mais ceux qui espèrent éviter une double approche doivent s’attendre à ce que les efforts de la concurrence pour attirer les meilleurs talents portent leurs fruits et à ce que les bons candidats trouvent l’herbe plus verte dans le jardin du voisin. A titre d’exemple, une récente étude de Hay Group prévoit une augmentation du taux de turn-over moyen : il passerait de 13,4 % en 2013 à 15,1 % en 2018.

Alors, pourquoi les salariés prennent-ils la fuite ? Et que pouvez-vous faire pour remporter la course ? Cela pourrait venir de l’un des facteurs suivants :

1. Vous n’êtes pas complètement honnête à la base

Environ 43 % des professionnels disent que la description de poste ne correspond pas au poste. C’est un gros problème, surtout si vous voulez que les bonnes personnes postulent et que les meilleurs candidats soient recrutés. Si certaines compétences et tâches sont transférables, les candidats doivent savoir exactement à quoi s’attendre si vous voulez qu’ils restent.

Solution : Rédiger des offres d’emploi plus claires et descriptives. Partagez le plus d’informations possibles, telles que le salaire, les responsabilités au quotidien, les détails sur la culture d’entreprise, les opportunités d’évolution professionnelle, et les buts que vous aimeriez voir les candidats atteindre.

2. Vous ne les impliquez pas

Les études montrent que 79 % des professionnels RH estiment que l’implication est une des premières priorités, mais 41 % n’ont pas mis en place de stratégie d’implication. Si vous n’impliquez pas vos collaborateurs et si vous ne reconnaissez pas leurs compétences, ils risquent de se sentir sous-estimés, ce qui peut les amener à chercher d’autres opportunités ailleurs.

Solution : Organisez régulièrement des rencontres avec vos collaborateurs, aussi bien individuelles que collectives. L’implication résulte de votre prise de conscience des points forts des salariés et des progrès qu’ils peuvent encore accomplir, en temps réel. Les réunions programmées de manière proactive, plutôt que d’attendre qu’il y ait un problème d’implication, aideront vos salariés à se sentir plus en phase avec leur performance et avec les buts globaux de l’entreprise.

Pour découvrir la suite des explications et solutions, cliquez ici

Transférer cet article à un ami