Nouvelle étude CareerBuilder sur les comportements candidats


Le jeudi 16 juillet 2015 | Publi-reportage - Site emploi généraliste
Nouvelle étude CareerBuilder sur les comportements candidats

Les candidats d'aujourd'hui sont plus perspicaces et exigeants que jamais. La technologie et les différentes ressources à portée de main leur permettent en effet de réaliser les vérifications préalables avant de postuler.

Si les entreprises veulent courtiser ces cibles modernes, elles se doivent désormais de mettre en place une approche plus centrée sur le candidat. Pourtant, de nombreux responsables en recrutement ont pour obligation de faire plus avec moins de moyens, ce qui conduit souvent (involontairement) à une expérience candidat inférieure à ce qu'elle devrait être idéalement.

Comment dès lors les employeurs peuvent-ils donner aux candidats ce qu'ils veulent ? Tout d'abord, en acquérant une meilleure compréhension de leurs comportements et de leurs attentes tout au long du processus. Une nouvelle étude de CareerBuilder offre un aperçu des coulisses entre ce que les candidats attendent de leurs employeurs potentiels au cours du recrutement, et ce que ces derniers leur fournissent effectivement.

En se basant sur les résultats de l'enquête, voici quelques conseils pour la construction d'une stratégie d'acquisition de talents qui garantira une meilleure expérience candidat.

Développez votre présence en ligne

Les personnes en quête d'un emploi font des recherches : ils consultent jusqu'à 21 ressources lors de leurs prospections. Cela inclut les sites emploi, les sites de réseaux sociaux, les moteurs de recherche ou les sites de référence en matière de recrutement. Si vous voulez rencontrer plus de candidats - actifs ou passifs - vous devez développer votre stratégie, traquer d'où vos candidats proviennent et fournir un contenu clair et agréable qui les incitera à se connecter avec votre entreprise. Faute de quoi, vous risquez de passer à côté du collaborateur adéquat.

Mettez votre processus de candidature à l'épreuve

Si la technologie a fait beaucoup pour rendre les processus d'embauche plus efficaces, elle a également fait émerger de nouveaux problèmes. En effet, 49 % des candidats considèrent que le processus de recrutement est devenu plus difficile au cours de ces cinq dernières années. Parmi eux, 36 % se plaignent que ceux-ci soient trop automatisés et manquent de personnalisation, 27 % se sentent frustrés de ne pas savoir où ils en sont par rapport à leur candidature alors que 33 % estiment qu'il existe plus d'étapes qu'auparavant.

Si votre processus de recrutement est trop complexe, ou s'il n'est pas adapté à l'écran à partir duquel le candidat consulte les offres, vous risquez de les décourager et de les pousser à abandonner avant même qu'ils ne soumettent leur candidature. Essayez donc de vous mettre dans leur peau et de remplir le formulaire vous-même. Vous aurez ainsi une meilleure idée de leurs potentielles frustrations et serez mieux équipés pour y faire face.

Renforcez vos efforts de communication

Sur le plan de la communication, de nombreux candidats ont des attentes élevées. Ils sont 24 % à espérer être tenus à jour tout au long du processus et 23 % à vouloir être informés s'ils ne sont pas sélectionnés après un entretien. D'autre part, même après avoir fait une série d'entretiens, beaucoup se plaignent de ne pas recevoir de nouvelles. 64 % déclarent ainsi ne jamais avoir reçu d'explications sur le fait qu'ils n'aient pas obtenu le job.

Bien qu'il ne soit pas réaliste de répondre personnellement à chaque demandeur, toute communication cohérente - même automatisée - peut contribuer efficacement à votre image. Par conséquent, n'ayez pas peur de partager des mauvaises nouvelles avec les candidats après l'entretien ; ils apprécieront votre franchise et seront plus à l'écoute de votre entreprise en cas de nouvelles opportunités qui correspondraient à leur profil.

Offrez à chaque candidat le même niveau de respect

Une expérience de recrutement négative peut non seulement avoir un impact sur votre marque employeur mais aussi, nuire à vos bénéfices commerciaux. Selon l'étude, 52 % des candidats seraient moins susceptibles d'acheter à une entreprise pour laquelle ils ont postulé s'ils ne reçoivent pas une réponse à leur demande ; 52 % ont moins de chances de le faire en cas de mauvaise expérience lors de l'entretien. Même chose pour 51 % d'entre eux en cas de non suivi après un entretien.

Même si certains candidats n'apparaissent pas comme les bonnes recrues à l'instant présent, ils pourraient le devenir par la suite. Traitez donc tous les candidats avec le même respect et essayez d'être aussi communicatif que possible, que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises nouvelles. Vous construirez un solide réseau de futurs talents, tout en renforçant l'image de marque de votre entreprise.

Vous voulez en savoir plus ? Télécharger l’intégralité de l’étude

 

Transférer cet article à un ami