Monster rejoint les circuits de F1


Le mercredi 14 mars 2012 | Site emploi généraliste
Monster rejoint les circuits de F1

En officialisant son partenariat avec Marussia F1 Team, Monster intègre l'univers très médiatique de la Formule 1. Le jobboard doit recruter pour l'écurie anglo-russe 40 nouveaux collaborateurs et mise pour cela sur une campagne à l'échelle mondiale.

 

Pour un jobboard, Monster vient de frapper un grand coup, en s'affichant sur tous les grands prix F1 de la saison. Dès le 16 mars, le logo de la compagnie devrait donc apparaître dans les paddocks de Marussia F1 Team, sur les combinaisons des pilotes et des mécaniciens ainsi que sur le plateau du photocall. Mais au-delà de cette présence médiatique, c'est un partenariat professionnel qui s'est tissé entre l'écurie et Monster. "Nous accompagnons Marussia F1 Team dans sa stratégie d'identification et de recrutement de talents pour les postes qu'elle a à pourvoir", signale Gilles Cavallari, directeur général Monster France et Europe du Sud.

 

Vaste campagne


A ce jour, 40 postes sont à pourvoir dont quatre sous le dénominatif "cool job". Parmi ces emplois très spécifiques, on retrouve par exemple celui d'aérodynamicien. Pour attirer de tels talents à travers le monde, Monster s'appuie sur plusieurs outils : un moteur de recherche identifiant les CV des candidats les plus qualifiés, un système de renforcement de la visibilité des offres d'emploi auprès des candidats passifs le plus en affinité avec le poste et un logiciel de gestion des talents permettant le suivi des recrutements et la bonne intégration des candidats retenus.

 

Sans oublier la présence sur les réseaux sociaux : "Marussia F1 Team a également rejoint BeKnown, l’application de réseautage professionnel sur Facebook développée par Monster qui permet de séparer vie privée et vie professionnelle. Un microsite a par ailleurs été créé en partenariat avec Marussia afin de mettre en avant l’ensemble des postes à pourvoir", précise Gilles Cavallari.

 

Deuxième opération


Ce n'est pas la première fois que Monster s'appuie sur le concept de "cool job" pour récolter des candidatures. "En 2010, le comparateur de prix en ligne LetbuyIt.fr confiait à Monster le soin d’identifier son prochain consultant international en shopping. Ce CDD de quelques mois consistait à visiter sept des plus grandes capitales mondiales de la mode afin d’y dénicher les produits que l’on s’arracherait en France", décrit le directeur. Près d'un millier de candidatures avaient été soumises.

 

Du côté de Marussia, l'offre d'aérodynamicien tient toujours. Quand aux trois autres "cool jobs", ils devraient être dévoilés au fil de l'année.

 

Aurélie Le Caignec

Transférer cet article à un ami