Monster lance officiellement SeeMore


Le mardi 23 avril 2013 | Site emploi généraliste
Monster lance officiellement SeeMore - D.R.
Ouverte en septembre 2012 en version bêta, SeeMore, la nouvelle solution de recherche de CV de Monster, a été lancée officiellement le 18 avril dernier. Cet outil reposant sur une technologie sémantique veut aider les recruteurs à mieux trouver les bons candidats au sein de leur base de CV

Un pari ambitieux pour Monster.

Monster ne veut plus être considéré comme un simple job-board. « Nous sommes aujourd’hui un fournisseur global de solutions RH » nous a précisé Marc Suchet, le directeur marketing de Monster.  Et parmi les solutions offertes, SeeMore doit être la pierre angulaire de ce nouveau positionnement. Pour y parvenir,  Monster a racheté en 2008 la société Trovix, un spécialiste de la sémantique. « Des millions de dollars ont été investis en R&D pour améliorer l’outil et le faire correspondre au besoin des recruteurs » a ajouté Marc Suchet.

SeeMore est une solution Cloud permettant aux recruteurs de télécharger leur base de CV et d’y effectuer des recherches sémantiques. L’intérêt de la sémantique est de rendre les requêtes plus précises et plus efficaces. « Le moteur de recherche comprend la signification des mots et intègre la hiérarchie des concepts » nous a expliqué Nazanin  Nezam, directrice produit chez Monster. Concrètement, si un recruteur recherche un directeur financier, l’outil trouvera aussi des DAF, des directeurs administratifs, des responsables comptabilité…

Deuxième atout de SeeMore, ses fonctionnalités de Business Intelligence à travers l’interface TalentDashboard. Très simplement, des rapports sur un groupe de CV peuvent être générés sous forme de graphique. Les recruteurs pourront par exemple identifier les compétences clés ou analyser les CV reçus  par job-board.

« Cet outil va permettre aux recruteurs d’être plus efficaces et plus stratégiques » a complété Marc Suchet. Une étude, réalisée par le CXP révèle que les recruteurs passent en moyenne 2,5 heures pour traiter 100 CV. 59 % des recruteurs interrogés se plaignent de passer  trop de temps dans la sélection des CV. SeeMore veut donc les aider à améliorer leur process. Les clients de la CVthèque Monster seront en terrain connu. SeeMore reprend l’interface du PowerCV Serch de Monster et la technologie 6Sense. Les tarifs n’ont pas été communiqués, ils dépendent des fonctionnalités utilisées et du volume de CV traités.

Ce produit sémantique devra se faire une place entre les solutions de gestion de talents d’un côté et les sites emploi de l’autre. Pour y parvenir, il faudra convaincre les entreprises d’envoyer l’ensemble de leurs CV stockés dans leur ATS sur la plate-forme SeeMore de Monster. Un flux pourra être mis en place pour faciliter cet échange. SeeMore entre aussi en compétition avec les moteurs de recherche de CV et les outils de reporting existant déjà au sein des logiciels de gestion de candidatures des entreprises. Les apports de la sémantique seront-ils suffisants pour changer les habitudes des recruteurs en France ?

Laurent Pilliet

Transférer cet article à un ami