Leboncoin débarque sur Google Home !


Par Gaëlle Fillion | le jeudi 14 juin 2018 | Site emploi généraliste
Leboncoin débarque sur Google Home !

Parler à l’enceinte connectée « Google Home » pour chercher un emploi : c’est la nouvelle fonctionnalité proposée par Leboncoin, qui emboîte le pas d’Adecco sur le terrain de la commande vocale. L’utilisateur converse avec une certaine Pauline, qui lui sélectionne des annonces… puis les lit à haute voix.

Les détenteurs du haut-parleur connecté de Google peuvent désormais chercher un emploi sur Leboncoin, par simple commande vocale. "Nous nous sommes rapidement intéressés à la Google Home suite à son lancement en France [l’été dernier]. L’emploi fait partie des priorités de l’année pour Leboncoin, nous avons donc décidé de créer un premier cas d’usage pour cette catégorie", explique Claire Blanquart, Directrice du Lab, la cellule interne dédiée à l’innovation. Après avoir réveillé l’enceinte en prononçant la formule « OK Google, parler avec Leboncoin emploi », il suffit de se laisser guider par la voix féminine du bot. A noter que ce nouveau service fonctionne également sur l’application mobile « Google Assistant », embarquée sur tous les smartphones Android. La différence tient au fait que l’enceinte communique exclusivement par la voix tandis que l’application passe par l’interface d’un écran (qui, peut certes parler, mais diffuse aussi du texte, des images et peut nécessiter des interventions tactiles). Il y a quelques semaines, Adecco lançait un service similaire sur Google Home avec son chatbot vocal Aloha.

« Et si vous me disiez quel métier vous intéresse ? »

Pour l’heure, Pauline sait surtout identifier des offres dans la masse des annonces d’emploi publiées sur Leboncoin, soit plus de 66 000 en juin 2018. Pour ce faire, elle déroule son script de questions ouvertes ou fermées au candidat : le métier recherché, le type de contrat visé, son niveau d’étude, les années d’expérience, etc. "L’objectif est d’arriver à un nombre raisonnable d’annonces", explique Claire Blanquart. Car une fois les offres identifiées, l’assistante virtuelle se propose de lire le titre de chaque annonce, puis d’enchaîner sur la description détaillée si l’utilisateur est intéressé. A ce stade, il n’est pas possible de postuler par commande vocale : le candidat est invité à se rendre sur leboncoin.fr s’il veut aller plus loin (et donc relancer la même recherche, depuis son clavier.)

Une version bêta et des perspectives

"Pour l’instant, l’objectif est de proposer la meilleure interface UX possible, en adaptant ce nouveau service aux demandes des utilisateurs et en détectant les points de blocage", indique Claire Blanquart. Avec cette nouveauté technologique, Leboncoin prouve qu’il peut avoir un coup d’avance sur le terrain parfois symbolique de l’innovation… mais l’enjeu, à court terme, n’est clairement pas celui de l’audience, ni celui du business. Si le taux d’équipement de Google Home reste encore confidentiel en France, nul doute qu’il tend à se développer, au-delà du spectre des early adopters. Google a d’ailleurs annoncé avoir vendu 3.2 millions enceintes au 1er trimestre 2018 dans le monde, dépassant ainsi le pionnier Amazon Echo. Parmi les évolutions envisagées par Leboncoin pour enrichir son projet « Google Home » : intégrer une couche de machine learning pour affiner les réponses, permettre au bot d’envoyer par email les offres d’emploi sélectionnées par l’utilisateur… Et décliner cette fonctionnalité pilote sur les 70 autres catégories du site !

Transférer cet article à un ami