"Notre objectif : doubler notre chiffre d’affaires", Gautier Machelon, PDG de Multiposting


Le vendredi 22 juin 2012 | Site emploi généraliste
"Notre objectif : doubler notre chiffre d’affaires", Gautier Machelon, PDG de Multiposting

Multiposting se porte bien. Après une levée de fonds significative avec la prise de participation de Latour Capital dans la société, le spécialiste de la multidiffusion d’annonces d’emploi sur Internet entend accroître son développement. Le point avec Gautier Machelon, PDG de Multiposting.

 

Il y a trois mois, Multiposting concluait une levée de fonds dépassant largement le million d’euros. Comment vont-ils être utilisés ?

 

Cela faisait six mois que nous travaillions sur cette levée de fonds. Elle va nous permettre de passer à l’étape supérieure. Nous comptons renforcer nos équipes commerciale et technique et multiplier par deux nos effectifs. Nous sommes actuellement une cinquantaine. Nous souhaitons également développer davantage notre activité internationale. Nous avons recruté un commercial dans ce sens afin de définir quels sont nos pays cibles. Une fois ce travail fait, nous envisageons d’ouvrir deux bureaux à l’étranger en 2013. Nous travaillons déjà dans une vingtaine de pays, en Europe surtout (Allemagne, Suisse, Luxembourg, Espagne) mais aussi en Chine. Enfin, nous souhaitons augmenter nos partenariats avec les écoles. Pour cela, nous avons recruté Pierre-Gaël Pasquiou, le community manager de l’École de Management de Strasbourg.

 

Quels sont les derniers produits que vous ayez développés ?

 

Notre produit permettant de réaliser une recherche unique sur plusieurs CVthèques vient de sortir. Depuis l’outil Multisearch, le client peut rechercher un candidat dans les CVthèques traditionnelles, les réseaux sociaux et les CV en accès libre sur Google. Nous avons également développé un outil prédictif afin de permettre au client de connaître la performance d’une annonce avant de la saisir. En fonction de la catégorie d’annonce et des mots clés, il sera orienté vers les bons sites. Avant décembre 2012, nous comptons aussi développer deux nouveaux produits, comme nous avons pris l’habitude de le faire. Autre objectif : doubler notre chiffre d’affaires chaque année sur les deux prochaines années. En 2011, nous sommes allés au-delà avec une croissance de 125% pour un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.

 

Quels sont les outils les plus utilisés par vos clients ?

 

Au-delà de la multidiffusion qui est le coeur de notre activité, nos clients apprécient particulièrement la recherche multiCVthèque. L’offre handicap et diversité est également très demandée. Elle permet de poster une annonce sur les sites spécialisés dans la promotion de l’emploi de travailleurs handicapés.

 

La multidiffusion rentre tout doucement dans les habitudes des recruteurs. Quels vont être les prochains enjeux sur ce segment ?

 

Entre 2008 et 2011, les utilisateurs étaient surtout des précurseurs. Une angoisse existait vis-à-vis de la multidiffusion. Aujourd’hui, les mentalités ont changé. Les clients sont confiants et de gros besoins sont à prévoir sur ce marché. Beaucoup d’acteurs s’équipant de logiciels RH de type Taleo réalisent des appels d’offre concernant la multidiffusion. Parmi les orientations à prendre dans ce secteur, il sera de plus en plus nécessaire de penser réseaux sociaux avec une intégration plus forte et de réfléchir à la mobilité. Nous y sommes encore peu confrontés en tant qu’entreprise de multidiffusion. Mais il va devenir intéressant de nous interroger sur notre rôle à jouer en termes d’accessibilité mobile.

 

Avec le développement croissant de Multiposting, quelle est votre implication aujourd’hui au sein de Work4 Labs que vous aviez cofondé avec Stéphane Le Viet ?

 

Je suis totalement dédié à Multiposting. Très concrètement, je ne suis plus investi dans Work4 Labs tout comme Stéphane Le Viet n’est plus investi dans Multiposting.

 

Propos recueillis par Aurélie Le Caignec

 

Transférer cet article à un ami