Tribune - La vérité derrière 6 des plus grands mythes de recrutement


Le lundi 24 juin 2013 | Site emploi généraliste
Tribune - La vérité derrière 6 des plus grands mythes de recrutement

Votre entreprise est-elle prête à affronter cette nouvelle ère de la guerre des talents, ou est-elle freinée dans sa recherche de candidats, par de vieilles croyances erronées ?

CareerBuilder s’est récemment associé au « Human Capital Institute » afin de dévoiler les fausses idées qui entourent non seulement le comportement des candidats, mais aussi les stratégies des employeurs pour attirer les hauts potentiels, en se basant sur les résultats d’un sondage mené auprès de 358 professionnels des ressources humaines ainsi que sur des entretiens.

Cette étude s’attaque à six des plus grands mythes du recrutement d’aujourd’hui et dévoile comment les meilleurs employeurs s’y prennent pour obtenir des résultats concrets en matière de recrutement.

Mythe n°1 : “Le “big data” n’est qu’une mode: ça n’a aucun intérêt pour nous, les RH.”
La réalité : Le “big data” vous permet de repérer des tendances et d’analyser les caractéristiques de vos meilleurs collaborateurs. Grâce à cela, vous pouvez comprendre quels sont les facteurs qui favorisent la performance et ainsi prendre des décisions plus objectives en matière de recrutement, en vous basant sur des faits.

Mythe n°2 : “Il y a beaucoup de chômage, je peux donc me permettre de proposer une rémunération moins intéressante.”
La réalité : Si personne ne veut payer le prix du marché pour faire des économies, tout le monde en souffrira. 56 % des employeurs expliquent que la principale raison de refus d’une offre par les candidats est une rémunération non attractive. De nombreux employeurs, réalisent l’intérêt d’offrir des salaires en adéquation avec la valeur des salariés et ont l’intention de proposer des rémunérations plus intéressantes en 2013.

Mythe n°3 : “Les sites emploi sont morts.”
La réalité : Bien que de nouveaux outils de sourcing fassent régulièrement le buzz ces derniers mois, un quart des embauches a été réalisé via des jobboards : pour les recruteurs, les sites emplois restent l’outil qui présente les résultats les plus satisfaisants. Avec 67 % des candidats présents sur les jobboards (d’après l’étude CareerBuilder sur le comportement des candidats), les entreprises qui négligent ces plateformes risquent de passer à côté de nombreux talents.

Mythe n°4 : “Les médias sociaux n’apportent rien aux RH.”
La réalité : Plus de la moitié (54 %) des candidats font des recherches sur les réseaux sociaux avant même de décider de postuler, d’après une étude CareerBuilder/Inavero. Les entreprises n’ayant aucune stratégie en matière de recrutement 2.0 perdent une occasion de toucher un large pourcentage de hauts potentiels.

Mythe n°5 : “Une stratégie mobile ne sert à rien.”
La réalité : Votre site met-il plus de 5 secondes à charger ? Si oui, c’est un problème : 40 % des candidats abandonnent leurs recherches quand ils découvrent qu’ils sont sur un site non optimisé pour les mobiles. Les employeurs qui ne réfléchissent pas à une stratégie mobile et à sa mise en place vont se retrouver en queue de peloton.

Mythe n°6 : “Avoir une marque employeur, c’est bien, mais pas obligatoire.”
La réalité : Si 37 % des sondés disent ne pas avoir de stratégie en matière de marque employeur, les recruteurs qui affirment en avoir une ont deux fois plus de chances que leur équipe RH source plus facilement et entretienne en permanence un vivier de talents. Ils sont aussi plus enclins à se concentrer sur les sources où ils ont le plus de chances de trouver des candidats à haut potentiel.

En savoir plus

Transférer cet article à un ami