La vérification des références des candidats est-elle une perte de temps ?


Le jeudi 31 janvier 2013 | Publi-reportage - Test de recrutement
La vérification des références des candidats est-elle une perte de temps ?

A priori la réponse est non pour 30% des recruteurs qui ont déjà repéré de fausses références alors qu’elles avaient bien été indiquées par les candidats. Ce n’est également pas une perte de temps pour 69% des employeurs qui reconnaissent avoir changé d’avis sur un candidat à la suite d’une prise de référence.

Parmi les participants de cette étude CareerBuilder menée auprès de 2 494 recruteurs et professionnels des ressources humaines dans le monde,  62% affirment qu’ils ont eu des échos négatifs du candidat lorsqu’ils ont contacté une des références indiquées sur le CV.

Alors que la majorité des recruteurs déclarent contacter les références indiquées par le candidat afin de l’évaluer et savoir s’il peut devenir un futur collaborateur, il reste un nombre important de professionnels RH qui ne vérifient pas les références données, ce qui est risqué au vu des résultats de cette étude.

L’année dernière, CareerBuilder a réalisé une interview de Jay Goltz du New York Times, auteur et expert dans les structures de petites tailles afin de connaitre son point du vue sur les références. Ce dernier affirme que c’est une des choses les plus importantes qui doit faire partie du processus de recrutement et  que négliger cette étape est « comme jouer avec le feu ».

Il propose d’ailleurs quelques conseils pour vérifier les références d’un candidat :

«  Quand vous vérifiez des références, soyez bien attentifs : les personnes qui sont satisfaites d’un ancien collaborateur n’hésiteront pas à vous donner de nombreuses informations et vanteront ses qualité.  A l’inverse celles qui ont un avis plus mitigé, seront moins bavardes soit parce qu’elles ne veulent pas être trop sévères ou par crainte de conséquences  etc).

Quoi que vous fassiez, ne passez pas à côté de cette étape ! Il est préférable de vérifier une dizaine de références pour s’assurer que vous embauchez le bon candidat plutôt que de travailler avec la mauvaise personne, ce qui peut, par la suite, vous coûter cher. »

Et vous, faites-vous partie des recruteurs qui vérifient les références des candidats que vous recevez ? 

Pour en savoir plus : cliquez ici


Clara de Saint Albin
Directeur Marketing
et Communication
Clara de Saint Albin, Marketing & Communication Director chez CareerBuilder, se spécialise dans le marketing online/offline appliqué aux médias gratuits depuis 2004. Diplômée du MAE de l'IAE de Paris, elle a exercé au sein du groupe M6 sur Internet et dans le secteur de la presse gratuite.

 

Transférer cet article à un ami